Financement des collectivités : Dexia fait place à la SFIL

Publié le par

Pierre Moscovici, ministre de l’Économie et des Finances, a signé le 30 janvier dernier avec la Caisse des dépôts, La Banque postale et le groupe Dexia le contrat finalisant la création de la Société de financement local (SFIL). La mise en place de cet organisme financier marque le lancement du nouveau dispositif public de financement des collectivités territoriales et des établissements publics de santé.
Détenue à 75 % par l’État, à 20 % par la Caisse des dépôts et à 5 % par La Banque postale, la SFIL permettra de refinancer, via sa société de crédit foncier qui prendra le nom de Caisse française de financement local les prêts à moyen et long termes que La Banque postale va proposer, en partenariat avec la Caisse des dépôts, aux collectivités territoriales, à leurs groupements et aux établissements publics de santé. Espérons donc que la création de cet établissement constitue une étape majeure dans la réponse pérenne que le gouvernement entend apporter aux difficultés structurelles de financement rencontrées par le secteur public local depuis le retrait de Dexia en la matière.
Les crédits commercialisés par La Banque postale en partenariat avec la Caisse des dépôts, dans le cadre d’une co-entreprise, et qui seront refinancés par la SFIL, devraient représenter une part significative du marché des prêts aux collectivités territoriales, à leurs groupements et aux établissements publics de santé en offrant des volumes de prêt de l’ordre de 5 milliards d’euros par an.
La Société de financement local emploiera environ 400 salariés, dont les deux tiers issus de Dexia crédit local, préservant ainsi dans la mesure du possible les compétences et les emplois des salariés de Dexia.

Mots clefs associés à cet article : Banque, Collectivité locale

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter