Fin du diesel : l’Île-de-France se rallie à Paris

Publié le par

La présidente de Région, Valérie Pécresse, se rallie à l’objectif de fin du diesel d’ici à 2025 pour Paris et sa petite couronne, et à l’échelle de l’Île-de-France en 2030.

L’objectif final reste de mettre fin à la circulation de tous les moteurs thermiques en 2030 à Paris, entre 2030 et 2040 en Île-de-France.
L’objectif final reste de mettre fin à la circulation de tous les moteurs thermiques en 2030 à Paris, entre 2030 et 2040 en Île-de-France.

Le diesel devient l’ennemi n°1 des métropoles. Le 7 juin dernier, Valérie Pécresse a présenté la stratégie climat et environnement de la Région Île-de-France. Parmi les mesures phares : la fin du diesel à l’horizon 2025 pour Paris et le périmètre situé à l’intérieur de l’A86. Le reste du Grand Paris serait concerné pour 2030.

L’objectif final reste toutefois de mettre fin à la circulation de tous les moteurs thermiques en 2030 à Paris, entre 2030 et 2040 en Île-de-France. En parallèle, pour réussir la transition énergétique et rattraper son retard, la Région va consacrer 150 millions d’euros d’ici à 2021 au développement des énergies renouvelables. Elle entend également maintenir ses aides incitatives à l’achat de véhicules propres pour les entreprises franciliennes.

« Le sens de l’histoire, c’est une région décarbonée, sans énergie fossile. La pollution de l’air est un sujet majeur. J’en appelle au gouvernement pour qu’il mette en place une aide au remplacement des véhicules polluants en Ile-de-France », s’est exprimée la présidente de Région dans Le Parisien.

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER