Fiat lance enfin son E-Ducato dans la bataille des VUL électriques

Publié le par

Fiat Professional annonce la commercialisation de la déclinaison à batteries de son grand fourgon Ducato. Une variante zéro émission disponible en fourgon tôlé, châssis-cabine et transport de personnes.

 © Fiat
© Fiat

Le marché du véhicule utilitaire électrifié se structure et s’étoffe. À l’heure où les réglementations européennes imposent aux constructeurs automobiles des objectifs d’émissions de CO2 toujours plus bas et que les villes se ferment aux véhicules thermiques, verdir les VUL - véritables outils de travail pour de nombreux professionnels (artisans, logisticiens, ...) - apparaît comme quelque chose de logique.

Il est donc normal que le Fiat Ducato, véhicule utilitaire le plus diffusé en Europe, ajoute une version zéro émission à son vaste catalogue. Aussi, Fiat Professional a pris son temps avant de commercialiser ce nouvel E-Ducato afin de peaufiner son offre en vue de « couvrir tous les besoins des entreprises » et pas seulement ceux des logisticiens.

Quelle fiche technique ?

Le grand fourgon 100 % électrique est donc disponible en version tôlée, châssis-cabine et transport de personnes. Il peut être commandé en quatre longueurs différentes et offre toujours un volume de chargement allant de 10 à 17 m3 et jusqu’à 1 885 kg de charge utile.

La gamme E-Ducato © Fiat Professional
La gamme E-Ducato © Fiat Professional

Techniquement, le Fiat E-Ducato est animé par un bloc électrique de 90 kW soit 122 chevaux couplé, au choix, à des batteries de 47 kWh ou 79 kWh. Dans le premier cas, l’autonomie maximale annoncée est de 174 km en cycle mixte WLTP (235 km en cycle ville WLTP). Dans le second, la portée de l’utilitaire passe à 283 km [371 km cycle ville, ndlr]. Des données valables pour la version MH1 10 m3. Deux niveaux de finition - Pack et Evoluzione - sont proposés.

Quel (sur)coût ?

« Le nouveau E-Ducato est “facile à vendre, facile à acheter” : il peut être configuré comme n’importe quel Ducato, en construisant ses propres prix et packs d’options. [...] Une faible dépréciation dans le temps et des coûts d’entretien et de réparation réduits en font le choix idéal pour tous les professionnels », indique le constructeur transalpin dans un communiqué.

« Une attention particulière a été portée au TCO. Avec des coûts d’exploitation moindres, des incitations à l’achat tant nationales que locales et des incitations fiscales fortes, le coût d’achat plus important du E-Ducato par rapport à la version thermique se réduit. L’E-Ducato offre, par exemple, des économies de carburant réelles d’environ 15 000 euros pour 150 000 km sur une version diesel comparable avec des coûts d’entretien de plus de 40 % inférieurs à ceux d’un VUL diesel de taille similaire », fait-on valoir chez Fiat Professional.

Pour l’heure le constructeur ne dévoile pas l’intégralité de la grille tarifaire. Cependant, d’après les premiers éléments diffusés, les tarifs du Fiat E-Ducato débutent à 55 900 euros hors taxes (bonus écologique non déduit) « pour la version à empattement moyen de 3,5 tonnes avec charge utile de 10 m3 » et plafonnent à 78 600 euros hors taxes pour la version « à empattement extra-long de 3,5 tonnes, toit surélevé et batterie de 79 kWh ». Enfin, « les véhicules châssis-cabine démarrent à 58 400 euros ». Fiat précise que, durant la phase de lancement, 5 ans de garantie et 5 ans d’entretien sont compris dans le prix.

PDF - 2.3 Mo

Brochure et caractéristiques techniques Fiat E-Ducato

Mots clefs associés à cet article : Fiat, Véhicule utilitaire léger (VUL), Véhicule électrique, Fiat Professional

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter