Fatec : de gestionnaire de véhicules à gestionnaire de mobilité

Publié le par

L’entreprise marseillaise continue de développer ses activités pour apporter toujours plus de services à ses clients. Avec ses nouvelles offres de conseil, elle se positionne désormais comme un gestionnaire de mobilité concentré sur les besoins des responsables de parc et de leurs conducteurs.

Théophane Courau, président de Fatec Group.
Théophane Courau, président de Fatec Group.

Face au développement du secteur des flottes et des nouvelles mobilités, Fatec adapte ses activités et propose désormais une nouvelle offre de conseil. À la demande (croissante) de ses clients, le fleeter a développé des prestations d’accompagnement sur les différents sujets d’actualité comme la mise en place du WLTP, l’intégration des véhicules électriques dans les flottes, des audits de parc et l’étude sur mesure des car policies. La société se spécialise également dans l’étude des modes de financement (LLD ou crédit-bail) permettant aux entreprises de réaliser des économies de 10 à 14 % sur le TCO des véhicules. Enfin, elle continue de proposer de nouveaux services aux conducteurs comme de la conciergerie ou des outils digitalisés avec l’introduction de nouvelles fonctionnalités sur l’application MonFatec, notamment la disponibilité des relevés kilométriques ou la possibilité de prendre des photos pour l’expertise des véhicules.

Just Repair : une offre pour optimiser les frais de remise en état

Lors de la restitution d’un véhicule, les frais de remise en état peuvent très vite aboutir à un budget important pour les flottes. Un sujet toujours délicat avec des procédures qui manquent parfois de transparence. Pour accompagner ses clients sur ce sujet, Fatec lance son offre Just Repair. S’appuyant sur un plateau technique de 29 carrossiers et mécaniciens, elle comprend :

  • le contrôle de la cohérence des informations entre le PV de restitution, le rapport d’expertise et la facture du loueur ;
  • le contrôle des temps de main-d’œuvre, des prix des pièces, des temps de carrosserie, des grilles de vétusté ;
  • et l’analyse des dommages « acceptables » en fonction de l’âge et de l’utilisation du véhicule.

« Just Repair permet à nos clients de réaliser une économie moyenne de 350 euros sur leurs frais de remise en état » précise Théophane Courau, président de Fatec Group.

Un développement à l’international et plus de 200 collaborateurs d’ici à 2025

Maintenant que l’entreprise marseillaise a atteint un certain niveau de maturité en France, un déploiement sur l’Europe est également engagé afin de répondre à une demande de certains de ses clients historiques. « Nous avons décidé de démarrer en douceur avec une première entreprise, explique le dirigeant. Nous développons nos prestations en Suisse depuis le début du mois d’octobre. Au total, une douzaine d’autres pays européens seront concernés dans les deux années à venir avec une priorité mise sur nos voisins limitrophes, comme l’Allemagne, qui est un gros marché. » Pour soutenir cette internationalisation, Fatec a notamment recruté des gestionnaires bilingues.

Les activités du fleeter indépendant devraient ainsi porter à deux cents le nombre de collaborateurs à l’horizon 2025, contre cent aujourd’hui. Une croissance qui pousse l’entreprise à investir dans de nouveaux locaux avec la construction d’un second bâtiment de 1 500 m² qui accueillera notamment un laboratoire d’innovation autour de la mobilité, de la connectivité et de l’analyse des données, mais aussi un centre de formation aux métiers de la gestion de flotte et un incubateur de jeunes pousses.

Mots clefs associés à cet article : Fatec Group, Flotte, Conciergerie, Gestion de parc, Restitution

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter