Fastned et Tesla vont créer le plus grand hub de recharge de VE d’Europe

Publié le par

L’opérateur Fastned va déployer ce gigantesque hub à Oxford, en Angleterre, d’ici à la fin de l’année 2021, en lien avec Tesla, qui y placera des super-chargeurs, mais aussi avec Pivot Power, Wenea et la mairie.

Vue en maquette numérique du projet de hub de recharge pour véhicules électriques d'Oxford. (© Fastned)
Vue en maquette numérique du projet de hub de recharge pour véhicules électriques d'Oxford. (© Fastned)

Créée en 2012, l’entreprise Fastned est une référence au Benelux où elle gère plus de 130 stations de charge. Fastned se tourne depuis quelque temps vers le marché français où elle doit notamment, dans un premier temps, mettre en œuvre des stations de charge rapide sur les aires de l’autoroute A6.

Mais son plus gros flagship se trouvera en Angleterre, dans la belle ville d’Oxford. En effet, le groupe va y créer un immense hub de recharge pour véhicules électriques, avec le soutien des autorités municipales. Quatorze chargeurs rapides vont y être installés, avec une puissance de 300 kW, tandis que Tesla est aussi partie prenante et implantera douze super-chargeurs. Grâce au savoir-faire de Pivot Power, la puissance du site sera très généreuse (potentiel de 10 MW), avec un recours à l’énergie renouvelable. Pivot Power est engagé dans plusieurs projets importants de ce type au Royaume-Uni, afin de créer un réseau. « Oxford est le premier jalon d’un vaste projet de quarante sites similaires au Royaume-Uni et nous sommes ravis de pouvoir le faire avec Fastned », précise Matt Allen, président-directeur général du groupe. Notons enfin que l’opérateur espagnol Wenea est également partenaire du projet.

Sur les stations Fastned, dix véhicules pourront se recharger simultanément, pour gagner plus de 450 kilomètres d’autonomie en l’espace de 20 minutes. Le groupe exploite ses stations alimentées par le soleil et le vent, une marque de fabrique servie par un design soigné. « Notre mission est d’accélérer la transition énergétique et de donner de la liberté de mouvement aux conducteurs de véhicules électriques. La charge rapide est une solution très appréciée et il faut multiplier les projets de cette nature pour accompagner la progression attendue des mises à la route de VE », souligne Michiel Langezaal, président-directeur général de Fastned. Comme bien d’autres pays, dont la France, le Royaume-Uni souffre d’un manque d’infrastructures de charge, ce qui risque de créer un fâcheux hiatus avec les flux d’immatriculations de VE dictés par les normes réglementaires. Pro memoria, au Royaume-Uni, la pénétration des véhicules électriques est passée de 1,7 % en 2019 à 6,6 % en 2020.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Toit solaire, Bornes de recharge

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter