« Expédicar est devenu Hiflow, une marque qui rassemble l’intégralité de nos services »

Publié le par

Rencontre avec Claire Cano-Houllier, cofondatrice d’Hiflow (ex-Expédicar).

Claire Cano-Houllier, cofondatrice d’Hiflow.
Claire Cano-Houllier, cofondatrice d’Hiflow.

L’Automobile & L’Entreprise : Pouvez-vous nous présenter l’activité d’Hiflow ?
Claire Cano-Houllier :
Hiflow s’occupe de la logistique des véhicules. Nous proposons des solutions digitales simples pour transporter les voitures d’un point A à un point B. La société a été créée par moi-même et mon associé, Idris Hassim, il y a maintenant sept ans après avoir découvert lors d’un voyage à l’étranger un système de convoyage effectué par des particuliers à prix économique.

A&E : Quels services proposez-vous aux professionnels ?
CC-H :
Nous avons décliné cette idée en France en lançant LuckyLoc, devenu Hiflow Rent, qui propose une location aux particuliers pour un euro symbolique afin d’acheminer des voitures professionnelles. Mais, en entrant sur ce marché, nous avons identifié d’autres besoins à couvrir. C’est pourquoi nous avons proposé Expédicar, aujourd’hui Hiflow Partners, qui s’appuie sur un large réseau de 1 300 convoyeurs indépendants pour livrer dans toute la France en quarante-huit heures. Nous connectons également sur notre plate-forme digitale des partenaires transporteurs camions afin d’optimiser leurs tournées. Nos principaux clients sont les sociétés de leasing mais aussi les flottes d’entreprise en direct, telles que Siemens HeathCare, Metro, Selecta… Nous leur proposons des services annexes comme des livraisons de véhicules commerciaux, des déplacements pour l’entretien ou les révisions, des lavages… Cette année, près de 60 000 véhicules seront déplacés par nos services, soit près de 300 unités par jour, pour un chiffre d’affaires qui devrait atteindre 10 millions d’euros, soit une croissance de 50 % par rapport à l’an dernier.

A&E : Sur quelles solutions digitales reposent vos offres ?
CC-H :
Ces trois offres destinées aux professionnels sont accessibles via une plate-forme digitale dédiée, baptisée HiflowOne, à partir de laquelle il est possible de gérer et de suivre les transports. Les entreprises y retrouvent aussi les différents documents associés (procès-verbal de livraison, bon de réception, rapport avec les photos de l’état du véhicule…).

A&E : Vous avez récemment changé d’identité de marque. Pourquoi ?
CC-H :
Nous avions besoin de rassembler nos différentes activités sous un même nom. Hiflow va aujourd’hui plus loin que la simple expédition de voiture puisque nous offrons aussi du service, une plate-forme digitale… À cette occasion, nous avons refondu notre site internet avec une lecture structurée et lisible de nos offres aux professionnels. Cette nouvelle marque va également faciliter notre développement à l’international.

A&E : Vous avez récemment ouvert un siège à Bruxelles en Belgique. Quels sont vos objectifs de développement ?
CC-H :
Notre ambition est d’être présents dans plusieurs pays de l’Europe de l’Ouest d’ici à cinq ans. Mais pour le moment, nous allons concentrer nos efforts sur la Belgique, où le marché du leasing est très fortement développé. Il y a aussi énormément de choses à faire en France, où nous estimons à près de 2 millions de transports la capacité globale du marché. Nos équipes travaillent notamment sur des offres et services dédiés au transport des véhicules électriques. Alors que les flottes d’entreprise entament leur transition énergétique, notre rôle est de faire en sorte que les VE soient accessibles au bon endroit et au bon moment. En ce sens, nous espérons contribuer à la croissance de ce marché.

Mots clefs associés à cet article : Expedicar, Convoyage , Hiflow

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter