Europcar annonce ouvrir une augmentation de capital de 50 millions d’euros

Publié le par

Dans le cadre de son plan de sauvegarde financière accéléré, la direction générale d’Europcar Mobility Group officialise le lancement d’une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires d’un montant de 50 millions d’euros.

© Europcar Mobility Group
© Europcar Mobility Group

Europcar Mobility Group annonce lancer une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS) d’un montant brut de 50,1 millions d’euros, prévue par le plan de sauvegarde financière accélérée dans le cadre des opérations de restructuration financière.

L’opération donnera lieu à l’émission de 263 710 341 actions ordinaires nouvelles au prix unitaire de 0,19 euro. Chaque actionnaire recevra le 10 février un DPS par action, 10 DPS donnant droit de souscrire à 17 actions nouvelles.

Une opération concentrée sur février 2021

La période de négociation des DPS se déroulera du 8 au 17 février (inclus) et la période de souscription aux actions nouvelles, du 10 au 19 février (inclus). Le règlement-livraison et l’admission aux négociations des actions nouvelles sont, eux, prévus le 26 février.

Notons que l’augmentation de capital avec DPS sera ouverte au public uniquement en France. Toujours dans le dur, le groupe rappelle que « les opérations liées à la restructuration financière envisagée dans le cadre du plan de sauvegarde seront effectivement réalisées au cours premier trimestre 2021 », une reprise vigoureuse n’étant pas attendue avant 2023. Par voie de communiqué, Europcar précise aussi que « dans le contexte de difficultés financières actuelles de la société, nous estimons qu’à la date du présent rapport, les modalités de l’opération sont équitables du point de vue financier pour les actionnaires ». Une manière d’anticiper les critiques déjà émises par des analystes et des groupes de petits actionnaires.

Mots clefs associés à cet article : Europcar, LCD, Aéroport, Gare, Coronavirus Covid-19

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter