Europcar Mobility Group France et Izivia lancent l’expérience électrique Drive&Charge

Publié le par

L’acteur leader de la location courte durée et la filiale du groupe EDF œuvrent ensemble pour offrir aux clients d’Europcar une solution de recharge pour leur véhicule électrique.

Le but de
Le but de "Drive&Charge" : faciliter la location de véhicules électriques.

Être « branché », c’est tendance. Et ce n’est pas seulement l’affaire des automobilistes. Par conséquent, le loueur Europcar (devenu Europcar Mobility Group) a décidé de mettre les bouchées doubles pour promouvoir des alternatives moins polluantes auprès de ses utilisateurs. Après l’auto-partage ou les services avec chauffeur, l’entreprise prévoit de faciliter la location de véhicules électriques avec Drive&Charge. Un service qui s’adresse aux particuliers comme aux professionnels.

Conjuguer les expertises pour répondre aux besoins des clients

Dévoilé au public vendredi 11 octobre, à l’occasion de l’événement de sensibilisation à la mobilité durable « Chut ! ça va faire du bruit », Drive&Charge concrétisera le partenariat établi entre Europcar Mobility Group France et Izivia. Filiale du géant EDF et expert de la mobilité électrique depuis vingt ans, Izivia mettra ainsi à la disposition des clients du loueur un passe leur permettant de recharger sur l’un des plus vastes réseaux de bornes d’Europe. Plus de 100 000 points de chargement seront en effet accessibles aux conducteurs qui auront souscrit à la formule, encore en phase de test.

Cette volonté de promouvoir une mobilité plus économique et électrique poursuit la stratégie « verte » adoptée par la société de LCD, comme le souligne Robert Ostermann, directeur général d’Europcar Mobility Group France. « Notre flotte est déjà par définition “ CO2 light ” car nous proposons à nos clients des véhicules neufs, avec les motorisations les plus récentes développées par les constructeurs. Notre groupe souhaite aller plus loin en augmentant la part de véhicules électriques, hybrides et GNV dans ses flottes. Travailler avec Izivia va être un facteur d’accélération pour nous », justifie-t-il.

Quant à Yannick Duport, directeur mobilité électrique du groupe EDF, il se réjouit de voir que « le développement de la mobilité bas carbone passe par la mobilisation de tout un écosystème fédérant des acteurs aux expertises complémentaires ». Reste à voir si leur pari tiendra la distance sur les courts comme sur les longs trajets.

Mots clefs associés à cet article : Europcar, Véhicule électrique, Borne de recharge, Izivia

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter