EuroNCAP plus attentif aux chocs arrière

Publié le par

Dans le but d’améliorer encore ses tests pour une meilleure sécurité routière, notamment passive, EuroNCAP vient de publier les résultats d’une première série de tests sur des sièges soumis à des chocs arrière. Ces mesures portent sur le fameux “ coup du lapin ” et ont été réalisées tout au long de l’année 2008. Les résultats, établis d’après 25 véhicules testés, montrent qu’il reste aux constructeurs beaucoup de travail à faire pour améliorer la conception de leurs sièges.
Ainsi, sur les 25 sièges mis à l’essai, seuls 5 d’entre eux satisfont aux nouveaux critères EuroNCAP. On les trouve dans les Volvo XC60, Alfa Romeo Mito, Volkswagen Golf VI, Audi A4 et Opel Insignia. Huit autres sièges ont été notés comme médiocres, donc avec un risque de blessure (Daihatsu Cuore, Citroën Berlingo, Hyundai I10, Citroën C5, Ford Kuga, Daihatsu Terios, Peugeot 308CC et Suzuki Splash). Comme quoi, l’acquisition d’un véhicule 5 étoiles ne garantit pas d’avoir un siège efficace contre une éventuelle lésion cervicale. Ce résultat devrait pousser les constructeurs à se mettre à l’ouvrage puisque, dès février 2009, le test des sièges fera partie intégrante de la nouvelle grille de notation EuroNCAP.

Mots clefs associés à cet article : Alfa Romeo, Audi

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER