Euro NCAP teste les technologies de conduite automatisée de 10 modèles

Publié le par

Plus de 70% des automobilistes pensent qu’il est déjà possible d’acheter une voiture capable de conduire par ses propres moyens, selon un sondage commandé par Euro NCAP, Global NCAP et Thatcham Research*. Si les voitures autonomes ont encore beaucoup de chemin à parcourir, les systèmes d’aides à la conduite se généralisent. Euro NCAP a voulu en tester la sécurité.

Euro NCAP teste les technologies de conduite automatisée de 10 modèles

Dans le cadre de son engagement continu à évaluer de manière indépendante les avantages des nouvelles technologies en matière de sécurité des véhicules, Euro NCAP a testé les performances comparatives des systèmes dits « Highway Assist » de dix voitures : Audi A6, BMW Série 5, DS 7 Crossback, Ford Focus, Hyundai Nexo, Mercedes-Benz Classe C, Nissan Leaf, Tesla Modèle S, Toyota Corolla et la Volvo V60. Leurs performances ont été mises à l’épreuve dans des scénarios de trafic critiques simulés sur une piste d’essai.

Trois niveaux d’assistance

Pour chaque modèle passé à l’essai, les systèmes ont réagi différemment. Globalement, trois niveaux d’assistance en résultent. La DS et la BMW offrent un niveau faible, le conducteur restant principalement aux commandes. Les Audi, Ford, Hyundai, Mercedes et Toyota, Nissan et Volvo profitent davantage d’équilibre entre assistance au conducteur et système. A contrario, Tesla possède un autopilot très présent, avec le risque que le conducteur devienne trop dépendant.

Le conducteur doit rester maître de son véhicule

En conclusion, Euro NCAP estime que «  lorsqu’ils sont utilisés comme prévu, les systèmes Highway Assist peuvent offrir au conducteur un environnement de conduite plus confortable et moins stressant, tout en contribuant à maintenir une distance de sécurité avec les véhicules se trouvant devant ».

Toutefois, « les voitures, même celles qui disposent d’un système avancé d’aide à la conduite, ont besoin d’un conducteur vigilant et attentif au volant. Il est impératif que les systèmes de sécurité actifs et passifs à la pointe de la technologie restent disponibles en arrière-plan en tant que sauvegarde de sécurité vitale », commente Michiel van Ratingen, secrétaire général d’Euro NCAP.

*Enquête #TestingAutomation réalisée en ligne par la société d’études de marché indépendante Opinion Matters, en octobre 2018 auprès de 1 567 propriétaires de voitures originaires de Chine, de France, d’Allemagne, d’Italie, d’Espagne, du Royaume-Uni et des États-Unis.

Mots clefs associés à cet article : Assistance, Euro NCAP, Aides à la conduite, Auto-pilote, Pro Pilot

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER