Été 2020 : 77 % des vacanciers choisiront la voiture

Publié le par

Selon une récente étude menée par Opinion Way et le spécialiste de l’entretien automobile Norauto, une large majorité des Français envisagent de partir en congés d’été avec leur véhicule personnel, loin devant le train et l’avion.

Sur les 1 042 sondés, 40 % n’envisagent aucune révision de leur voiture avant le départ. (© Julentto Photography/Unsplash)
Sur les 1 042 sondés, 40 % n’envisagent aucune révision de leur voiture avant le départ. (© Julentto Photography/Unsplash)

Cette année, en juillet et en août, les routes de départ en vacances risquent d’être encore plus saturées que d’habitude. Pour cause : 77 % des 1 042 personnes interrogées par le sondage Opinion Way-Norauto – réalisé les 4 et 5 juin 2020 – comptent se rendre sur leur lieu de villégiature estival en voiture. Une conséquence directe du Covid-19, qui a également engendré une baisse de popularité significative de tous les types de transport en commun.

Circuler en toute liberté

Au détriment de l’avion (privilégié par seulement 5 %) ou du train (10 %), plus de trois quarts des sondés opteront donc pour leur véhicule personnel afin de se rendre en vacances, à moins de 500 kilomètres de leur domicile pour 64 % d’entre eux. Ce mode de déplacement routier ne bénéficie cependant pas au covoiturage, qui ne séduit que 4 % du panel. Et malheureusement, si la sécurité sanitaire en voyage s’avère importante pour 34 % des automobilistes, équipés de masques et de gel hydroalcoolique, la sécurité technique semble faire défaut. Sur les 1 042 sondés, 40 % n’envisagent en effet aucune révision de leur voiture avant le départ, et ce malgré trois mois de confinement souvent synonymes d’immobilisation ! Et sur les 59 % de conducteurs déclarant faire une révision de leur voiture avant le départ, seuls 19 % opteront pour une révision complète.

Si la plupart des Français interrogés ne comptent pas faire de zèle niveau entretien, plus d’un quart estiment néanmoins que le contexte devrait les amener à repenser leur comportement sur la route. Presque 30 % affirment ainsi qu’ils adopteront l’éco-conduite, en circulant moins vite et moins loin. Une initiative louable quand on sait que le trafic promet d’être plus dense qu’à l’accoutumée sur les axes nationaux et donc le risque d’accidents, accru. Enfin, autre point significatif à relever de cette étude : si 84 % des sondés partiront en famille, ils seront 35 % à embarquer leur vélo dans leurs bagages. Il faut dire qu’avec le déconfinement, la petite reine a retrouvé une place de choix dans la mobilité des Français. Partenaire de cette étude, Norauto avoue d’ailleurs avoir vendu deux fois plus de vélos électriques depuis le 11 mai. Un engouement qui répond aux mêmes critères de liberté de déplacement invoqués pour expliquer la recrudescence de la voiture individuelle.

La location passe la seconde

Cette étude Opinion Way-Norauto analysant la typologie des départs en vacances de cet été fait écho aux premières tendances de réservation constatées par les loueurs de voitures pour la période estivale. Le prestataire Virtuo nous a ainsi confié que ses clients prévoyaient bel et bien de prendre leurs vacances en France et que les durées de location s’avéraient plus longues par rapport à l’année dernière. Deux éléments révélateurs d’une dynamique que confirme le comparateur de locations de voiture, carigami.fr, qui dresse un bilan précis de ses observations. À savoir une reprise des réservations pour cet été (soit 80 % du trafic web de l’an dernier à la même période), une augmentation des réservations à Paris (+ 50 %) ou encore une hausse de la durée des séjours (+ 20 %). Le tout sans hausse significative des tarifs des acteurs de la LCD.

Mots clefs associés à cet article : Norauto, Location de courte durée (LCD), Enquêtes, Mobilités

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter