Essai - Peugeot e-208 : petite lionne muette

Publié le par

En même temps que sa nouvelle 208, Peugeot dévoilait l’e-208, déclinaison 100 % électrique de sa citadine. Premiers tours de roue de cette concurrente directe des Renault Zoe, Honda e et Corsa-e.

Sous le capot, la Peugeot e-208 embarque un moteur électrique délivrant 100 kW, soit 136 chevaux.
Sous le capot, la Peugeot e-208 embarque un moteur électrique délivrant 100 kW, soit 136 chevaux.

Le monde du silence (ou presque). Délaissant désormais l’antique plate-forme PF1 au profit de la récente CMP, la Peugeot 208 est désormais en mesure de carburer au sans plomb, au gazole et à l’électricité. Baptisée pour l’occasion Peugeot e-208, elle peut être considérée comme la première vraie voiture 100 % électrique de la marque… si l’on met de côté les Peugeot iOn, Partner Electric, 106 Electric et les prototypes de 205 électriques.

Comme sa jumelle thermique, la nouvelle venue propose deux profils et deux visages. Elle s’en distingue en revanche par l’absence de sortie d’échappement, les badges « e » et le logo aux reflets bleutés, ainsi que par une calandre reprenant la couleur de la carrosserie.

Agilité et dynamisme préservés

Sous le capot, la Peugeot e-208 embarque un moteur électrique délivrant 100 kW, soit 136 chevaux. Ce bloc produit dans l’usine PSA de Trémery, en Moselle, est couplé à une batterie de 50 kWh. Selon Peugeot, la e-208 dispose de 340 kilomètres d’autonomie. À condition de faire attention à sa conduite car il s’agit d’un véhicule très dynamique, en dépit d’un poids en hausse de 300 kg.

Pour satisfaire tous les conducteurs, Peugeot propose un mode Sport délivrant tout le couple disponible et permettant de franches accélérations. Un mode Normal convient à une conduite quotidienne du véhicule. En Éco, les performances sont volontairement bridées. Une astuce utile, comme le système de freinage régénératif à intensité variable, pour grappiller quelques kilomètres d’autonomie. Lors de notre boucle d’essai, partis avec 150 kilomètres d’autonomie au compteur, nous avons restitué le véhicule avec 175 kilomètres.

En cas de batterie vide, plusieurs possibilités s’offrent au conducteur pour faire le plein. Une recharge rapide sur bornes de 100 kW permet de regagner 80 % d’autonomie en trente minutes. Sur une WallBox, une charge complète prend cinq heures (triphasé 11 kW), tandis qu’à domicile, sur une prise standard, il faudra patienter seize heures avant de pouvoir repartir.

Peugeot e-208 : la gamme, les prix
Modèle Tarif
Peugeot e-208 100 kW (136 ch) Active 32 100 €
Peugeot e-208 100 kW (136 ch) Active Business 32 700 €
Peugeot e-208 100 kW (136 ch) Allure 33 300 €
Peugeot e-208 100 kW (136 ch) Allure Business 34 300 €
Peugeot e-208 100 kW (136 ch) GT Line 35 600 €
Peugeot e-208 100 kW (136 ch) GT 37 150 €

Mots clefs associés à cet article : Peugeot, Citadine, Segment B, Véhicule électrique

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter