Essai - BMW Série 7 : quand luxe et électricité font bon ménage

Publié le par

Commercialisé depuis 2015, le vaisseau amiral de la gamme BMW bénéficie d’un important restylage qui voit sa ligne s’affirmer. Notre essai au volant de la version hybride rechargeable 745e.

Impossible de ne pas remarquer la nouvelle BMW Série 7. Ou plutôt la BMW Série 7 restylée. Pour répondre aux désirs de ses clients asiatiques ou moyen-orientaux, la limousine allemande a profondément revu sa proue. Sa calandre devient ostentatoire, comme pourrait l’être celle d’une Rolls-Royce. Moins fine et plus design, avec ses boucliers mieux profilés, la BMW Série 7 affirme son identité.

À bord, finition et présentation sont au diapason. Aucune fausse note et une qualité au sommet. Les longs trajets ne relèvent plus que de la simple formalité. Le confort de suspension est saisissant (système pneumatique de série), l’insonorisation très poussée. Malgré tout, le comportement est suffisamment dynamique pour que le conducteur se régale au volant.

La nouvelle version 745e – hybride rechargeable – intéressera plus particulièrement les chefs d’entreprise roulant beaucoup en agglomération. Sous le capot prend place un six-cylindres en ligne turbo essence associé à un moteur électrique. La puissance délivrée est ultraconfortable avec 394 chevaux et plus de 600 Nm de couple.

Des performances de sportive

L’agrément est de haute tenue grâce à des performances de sportive (0 à 100 km/h en 5,2 s) et une autonomie en tout électrique significative (une quarantaine de kilomètres en conditions réelles). Sur les routes vallonnées de Savoie, nous avons mesuré 6,7 l/100 km. C’est supérieur aux données constructeur mais, rapporté aux performances, c’est tout bonnement excellent. Pour les gros rouleurs, la version 730d xDrive (265 ch) sera à privilégier.

Pour ce millésime 2019, la BMW Série 7 dispose d’une nouvelle instrumentation numérique associée à un nouvel écran multimédia de plus grand format. Les passagers arrière bénéficient aussi de nouveaux écrans tactiles de 10 pouces. L’ensemble est visuellement plaisant, mais on pourra se perdre dans les menus.

En matière de tarifs, la BMW Série 7 souffre d’une certaine inflation. De 86 500 euros en 2015, la 730d passe désormais à 97 750 euros, mais elle est livrée d’office avec la transmission intégrale xDrive. Même « punition » pour la version hybride rechargeable qui, en troquant un quatre-cylindres pour un six-cylindres, voit son tarif grimper de 96 050 à 104 450 euros. Mais le jeu en vaut vraiment la chandelle !

Technique et finance

BMW Série 7 745e

  • Prix TTC * : 104 450 €
  • Carrosserie / Nbre de portes : Berline 4 portes
  • Cylindrée : 2 998 cm3
  • Puissance Maxi : 394 ch
  • Couple Maxi : 600 Nm
  • Énergie : Essence-Électricité
  • Consommation (Mixte) : 2,1 l/100 km
  • Émissions de CO2 : à partir de 48 g/km
  • Classe : A
  • Couleur : Vert foncé
  • Bonus/Malus * : neutre
  • Nombre d'étoiles EuroNCAP * : 5

* Valeurs en vigueur au 9 septembre 2019

Mots clefs associés à cet article : BMW, routière

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter