Entretien avec Alexandre Fournier, directeur marketing de Mobility Tech Green

Publié le par

Alexandre Fournier, directeur marketing de Mobility Tech Green.
Alexandre Fournier, directeur marketing de Mobility Tech Green.

L’Automobile & L’Entreprise : Mobility Tech Green était présent en début d’année au CES de Las Vegas. Qu’avez-vous présenté ?
Alexandre Fournier :
Nous étions à Las Vegas lors du CES pour présenter une innovation qui prend la forme d’une intelligence artificielle (IA) intégrée à notre plate-forme e-Colibri. Composée d’algorithmes capables d’analyser des données variées telles que les pics de pollution, le trafic, la météo…, elle permet à nos clients de prendre les bonnes décisions sur la réservation de leurs véhicules tout en se libérant d’un certain nombre de tâches chronophages. Concrètement, cette IA prend la forme d’un avatar qui s’affiche sur l’écran quand il a quelque chose à dire.

A&E : Est-elle opérationnelle pour vos clients ?
AF :
Nous avons commencé à la tester avec quelques-uns d’entre eux. Nous sommes en train de mettre en place avec Enedis une expérimentation d’autodispatch. L’idée est de prendre un pan d’IA et de l’adapter aux problématiques terrain et métier d’Enedis, en particulier à celles des techniciens en intervention. Concrètement, cela permettra d’attribuer le bon véhicule avec le bon matériel au bon technicien pour la bonne intervention. Cette expérimentation a été lancée en mars et se prolongera jusqu’en septembre.

A&E : D’autres expérimentations sont-elles prévues ?
AF :
Nous travaillons avec Orange à l’anticipation des pics de pollution. C’est de plus en plus demandé par nos clients puisque les vignettes Crit’Air vont également être opérationnelles en province à partir de septembre. Il y a donc une demande pour un système d’IA qui permette d’anticiper ces pics de pollution et, lorsqu’ils sont effectifs, de basculer les réservations des véhicules non Crit’Air sur des véhicules autorisés à rouler.
L’autre cas d’application, c’est la rupture de service. Nous travaillons sur des algorithmes prédictifs qui permettent de prévoir une rupture de service mais surtout d’aller piocher des véhicules qui sont aux alentours pour pourvoir aux besoins de mobilité.

A&E : Quels sont vos autres projets ?
AF :
Nous organisons en septembre notre rendez-vous annuel Mobility and Co à Paris lors duquel nous présenterons notre feuille de route innovation jusqu’à 2020. Mais je peux déjà vous dire que nous travaillons sur une nouvelle offre qui permet de déployer très rapidement une solution d’auto-partage. Il y aura également tout un pan de réflexion sur les nouvelles technologies appliquées à l’auto-partage, notamment en ce qui concerne le paiement.

Mots clefs associés à cet article : Mobility Tech Green, Autopartage, Intelligence artificielle

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER