En croissance, Fatec Group se projette pleinement en 2021

Publié le par

En dépit du contexte sanitaire et économique, Fatec Group mène sa barque tranquillement, concrétisant ainsi ses nombreux projets. Si l’année 2020 a été marquée par « un bilan commercial particulièrement positif », 2021 devrait être une année d’expansion pour l’entreprise marseillaise, avec l’agrandissement de son siège social et l’internationalisation des activités.

L'entreprise marseillaise connaît de profondes transformations. © Fatec
L'entreprise marseillaise connaît de profondes transformations. © Fatec

Présente depuis presque trois décennies dans l’univers de la gestion de flotte automobile, Fatec Group « a connu une croissance en volume de 50 % » en 2020. Et ce, malgré les nombreuses difficultés liées à la pandémie de Covid-19. Ainsi, le fleeter « a réalisé plus de 60 millions de facturations pour le compte de 100 entreprises. Soit le double du chiffre d’affaires réalisé en 2018 », apprend-on.

Dirigée depuis huit ans maintenant par Théophane Courau, Fatec Group gère aujourd’hui un parc d’environ 75 000 véhicules « grâce à l’arrivée de plusieurs clients privés comme publics ». Un regain de croissance et d’activité qui a conduit l’entreprise à se réorganiser et à pousser les murs... au propre comme au figuré. Pour conserver sa rigueur de traitement et de gestion, la société a ainsi embauché trente nouveaux salariés l’an passé et débuté l’agrandissement de son siège social marseillais.

Après des travaux de terrassement préparatoires, la pose de la première pierre d’un deuxième bâtiment d’environ 1 900 m2 a eu lieu début janvier. « Cette nouvelle année est rythmée par la transformation de Fatec Group, notamment grâce aux aides apportées par la Ville de Marseille et la région Sud [Provence-Alpes-Côte d’Azur, ndlr]. La pose de la première pierre de ce second bâtiment symbolise notre volonté d’implantation économique et durable sur le territoire marseillais », a indiqué Théophane Courau, en présence des salariés et d’élus des collectivités locales accompagnant le projet.

Afin de « rester offensif et pérenniser la croissance », Fatec Group a choisi de renforcer ses moyens financiers en ouvrant son capital à ses salariés ainsi qu’à Isatis et Bpifrance, indique l’entreprise dans un communiqué. Une opération menée dans un contexte économique incertain qui accompagne l’autre gros chantier de l’année 2021 pour l’entreprise : l’internationalisation des activités. Déjà présente en Suisse depuis 2019, l’entreprise proposera dans les prochains mois ses services en Belgique, nous précise-t-on.

Mots clefs associés à cet article : Fatec Group

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter