En 2019, Opel passe à l’offensive sur le marché des flottes

Publié le par

Après une année de transition liée à son rachat par PSA, Opel compte bien reconquérir des parts de marché en 2019. Sa cible principale : les entreprises.

Opel fêtera également ses 120 ans en 2019 avec une série spéciale.
Opel fêtera également ses 120 ans en 2019 avec une série spéciale.

L’année 2018 ne fut pas de tout repos pour Opel. Après son rachat par PSA, la marque achève sa phase de transition et de transformation avec une part de marché en baisse d’un point en France. Si les résultats sont en hausse du côté des particuliers, le marché B to B est à la traîne (1,5 % en 2018 contre 1,7 % en 2017). Une situation à laquelle le constructeur compte remédier puisqu’en 2019 sa stratégie sera tournée vers le VU et les flottes.

« C’est pour nous un gisement de croissance important et de belles opportunités de ventes à saisir » a commenté Éric Wepierre, président d’Opel France, lors d’une conférence de presse ce lundi 7 janvier. « Pour atteindre cet objectif, nous nous appuyons sur plusieurs leviers. D’abord un portefeuille VU compétitif avec l’arrivée du nouveau Combo, qui sera rejoint dans l’année par le nouveau Vivaro et un facelift du Movano. Mais aussi une offensive électrique avec la nouvelle Corsa et le Grandland X plug-in hybrid, dont les commandes seront ouvertes au premier semestre, suivis par le e-Vivaro en 2020. Nous bénéficions également aujourd’hui du soutien du réseau PSA et d’une nouvelle politique commerciale focalisée sur le marché des entreprises. Enfin, depuis le 1er janvier, la mutualisation des services PSA Entreprise nous permet de partager des compétences et des accès », a-t-il conclu.

Mots clefs associés à cet article : Opel, Marché Flottes

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER