Easytrip France stoppe ses activités

Publié le par

Le fournisseur de badges télépéages, entité du groupe Egis, a annoncé la fin de ses activités depuis le 15 avril 2020. Sa filiale, Kiwhi Pass Solution, a elle été rachetée par APRR.

© Egis
© Egis

La crise du Covid-19 a eu raison de plusieurs entreprises dont l’économie reposait sur la mobilité des usagers. Alors que Uber et Enterprise envisage des licenciements et qu’Europcar a été sauvé in extremis de la banqueroute, Easytrip France a pris le parti d’arrêter les frais en mettant un terme à ses activités de télépéage. La filiale du groupe Egis a annoncé cette décision lourde de conséquences sur son site internet. Effective depuis le 15 avril, cette cessation d’activité a en effet engendré la résiliation de tous les contrats et la désactivation de tous les badges.

Easytrip France ne laisse cependant pas ses clients sans solution de replis. « Afin d’assurer la continuité de votre usage du télépéage, nous avons négocié avec AREA, notre partenaire exclusif, des offres privilégiées réservées aux clients Easytrip », affirme la société. Selon ses dires, un e-mail personnalisé a d’ailleurs été envoyé à ses utilisateurs afin de simplifier leur souscription chez AREA, de même qu’un site web dédié (https://transition.easytrip.fr) a été mis en ligne pour effectuer un transfert de données, « conservées le temps nécessaire à l’opération de transition dans le respect de la règlementation en vigueur. »

Le cas Kiwhi

Concernant sa filiale Kiwhi Pass Solution, Easytrip France a également pris ses dispositions. L’entité qui commercialise le Kiwhi Pass – carte offrant à près de 50 000 possesseurs de véhicules électriques, professionnels et particuliers, l’accès à 56 000 bornes de recharge publiques en Europe – vient en effet de tomber dans l’escarcelle d’APRR. Une acquisition, officielle depuis le 13 mai 2020, qui permet à l’opérateur autoroutier gérant de plus de 3 millions de badges Liber-t d’étoffer ses services de mobilité avec une nouvelle opportunité électrique.

Autre avantage à ce rachat pour l’APRR : la diversité des marques ayant opté pour le Kiwhi Pass. « Cette carte a été sélectionnée par de nombreux constructeurs automobiles, comme Hyundai, Kia, Mitsubishi, Smart, Volkswagen… qui la proposent à leurs clients lors de l’achat de véhicules électriques neufs », salue ainsi la filiale d’Eiffage dans un communiqué.

Mots clefs associés à cet article : Économie, Télépéage, Easytrip, Péages

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter