EVBox revient sur son riche exercice 2020

Publié le par

Malgré la crise sanitaire mondiale et ses lourdes conséquences économiques, EVBox tire un bilan très positif de l’année 2020, en mettant en avant trois temps forts dans le bruissement du marché de l’électromobilité.

EVBox revient sur son riche exercice 2020

Dans un contexte rendu particulièrement difficile par le Covid, EVBox, spécialiste des infrastructures et des solutions packagées de recharge pour véhicules électriques, dresse néanmoins un bilan très positif de son année 2020. Les dirigeants du groupe mettent en exergue trois temps forts ayant jalonné l’exercice.

Primo, EVBox Group sera coté à la Bourse de New York (NYSE) en 2021, le processus de l’IPO (introduction en Bourse) s’étant accéléré en fin d’année. Ainsi, en décembre 2020, EVBox a annoncé son rapprochement avec TPG Pace Beneficial Finance, ce qui lui permet de bénéficier des capitaux suffisants pour étendre sa portée à l’échelle mondiale, en particulier en Europe et en Amérique du Nord, et pour élargir son portefeuille technologique.

EVBox travaille sur l’amorçage du marché via le PL et les bus

Secundo, EVBox a réussi à convaincre plusieurs fabricants de poids lourds et de bus à adopter des solutions électriques. En novembre 2020, EVBox et Engie ont notamment signé un partenariat de quatre ans avec Scania, une référence mondiale, visant à accélérer le développement des bus et des camions électriques en Europe et à servir d’exemple au secteur du transport.

Tertio, le groupe a travaillé sur son pouvoir d’influence et il a mis au point le « Baromètre EVBox de la mobilité ». En octobre 2020, EVbox a lancé le premier opus de son baromètre de la mobilité. Réalisé avec Ipsos auprès de 3 600 citoyens européens dans six pays, il a notamment révélé que 4 Français sur 10 seraient prêts à rouler électrique s’il y avait plus de bornes rapides et ultra-rapides installées sur tout le territoire. Ce qui donne un relief particulier aux récentes annonces du gouvernement d’Emmanuel Macron dans ce sens.

Pour suivre le message de Corinne Frasson, directrice d’EVBox France, c’est ici

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Marché Flottes, Bornes de recharge, Coronavirus Covid-19, EVBox

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter