EDF rachète le leader de la recharge britannique Pod Point

Publié le par

L’entreprise française fournisseuse d’énergie a pour ambition de devenir la référence européenne en matière de mobilité électrique. Pour cela, EDF vient de s’offrir la société anglaise Pod Point, forte de 70 000 bornes de recharge dont 62 000 au Royaume-Uni.

Cette acquisition n’est pas la première du genre pour EDF, désireux de devenir un leader de l'électromobilité en Europe. © DR
Cette acquisition n’est pas la première du genre pour EDF, désireux de devenir un leader de l'électromobilité en Europe. © DR

Malgré le Brexit, EDF continue de faire des affaires outre-Manche. Le principal fournisseur tricolore d’électricité a en effet intégré à son capital, juste avant la Saint-Valentin, l’entreprise britannique Pod Point. Cette union avec l’un des plus importants opérateurs de charge vise à renforcer la place d’acteur central de l’électromobilité que souhaite se donner EDF sur les routes de France et du Royaume-Uni, mais aussi d’Italie et de Belgique.

Un investissement d’avenir

Si le montant de l’implication financière d’EDF dans cette alliance n’a pas été communiqué, on sait que cette acquisition n’est pas la première du genre pour EDF. L’année dernière, le groupe français avait ainsi racheté les parts de Pivot Power, une entreprise anglaise spécialisée dans le stockage de l’électricité par batteries. En s’allouant les services de l’entreprise fondée en 2009 par son, Erik Fairbairn, et Peter Hiscocks, EDF a choisi un allié de poids.

Il faut dire que Pod Point est à la tête d’un parc d’infrastructures de recharge pour véhicules électriques plus que conséquent puisqu’il comptabilise plus de 62 000 points de recharge au Royaume-Uni et 6 600 bornes en Norvège. De même, Pod Point propose des solutions de charge à domicile, en entreprise et en itinérance compatibles avec près d’une trentaine de marques, de Renault à Volkswagen en passant par Tesla. Sans oublier son vaste réseau de bornes en accès public (environ 3 000 emplacements), déployé sur les parkings Tesco et Lidl ainsi que dans les espaces de loisir Center Parcs.

Autant d’atouts qui amène Yannick Duport, directeur du département mobilité électrique du groupe EDF, à affirmer que « cette acquisition s’inscrit parfaitement dans le Plan Mobilité Electrique » mis en place par EDF dès 2018. Impliqué dans la transition énergétique, le groupe escompte donc voir « Pod Point jouer un rôle essentiel aux côtés de nos filiales IZIVIA et DREEV. » Et ce afin de devenir le premier fournisseur en électricité pour VE en 2022.

EDF dépêche un ancien de PSA

JPEG - 44.2 ko
Alain Tranzer. © PSA

Dans l’actualité chargée de l’énergéticien, notons également l’arrivée de Alain Tranzer en tant que délégué général à la qualité industrielle et aux compétences nucléaires. Âgé de 53 ans, cet ingénieur diplômé de l’Ecole Polytechnique et de l’Ecole des Mines de Paris qui a quasiment fait toute sa carrière au sein du groupe automobile PSA aura pour mission la mise en œuvre du plan « excell ».

Celui-ci vise à renforcer la qualité industrielle, les compétences et la gouvernance des grands projets nucléaires d’EDF et bénéficiera d’un budget spécifique de 100 millions d’euros pour la période 2020 - 2021. Membre du comité exécutif, Alain Tranzer se verra placé sous les ordres de Jean-Bernard Lévy, PDG de l’entreprise.

Mots clefs associés à cet article : Electromobilité, Mobilité durable, Environnement, EDF

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter