Drivy passe sous pavillon américain

Publié le par

La start-up française de location de véhicules entre particuliers vient d’être rachetée par son concurrent américain Getaround pour 300 millions de dollars.

Drivy passe sous pavillon américain

Fondée en 2010, la start-up Drivy permet de mettre en relation des particuliers désireux de loueur leur véhicule avec des conducteurs recherchant temporairement une auto vient d’être acquise par l’américain Getaround, spécialiste outre-Atlantique de l’autopartage.

"C’est un agrandissement et non la fin d’une aventure", explique Paulin Dementhon, fondateur de la société, auprès de l’AFP. La structure issue de la fusion des deux services à pour mission de "faire ce qu’on faisait avec beaucoup plus de moyens", précise-t-il. Selon un communiqué Getaround, "l’entreprise issue de la fusion [de Drivy et Getaround] couvre désormais 300 villes aux États-Unis et en Europe".

Pour rappel, outre les tarifs pratiqués (environ 30 euros la journée de location en semaine), ce qui fait la force de Drivy c’est la technologie déployée par la start-up permettant aux conducteurs louant le véhicule d’un particulier de déverrouiller celui-ci directement depuis leur smartphone.

Mots clefs associés à cet article : Drivy

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER