Daimler s’offre Chauffeur Privé

Publié le par

Cette acquisition s’inscrit dans la stratégie de diversification des activités du constructeur autour des nouvelles mobilités.

Omar Benmoussa, Othmane Bouhlal et Yan Hascoet de Chauffeur Privé.
Omar Benmoussa, Othmane Bouhlal et Yan Hascoet de Chauffeur Privé.

Alors que les plates-formes VTC tentent de contenir les effets provoqués par la loi Grandguillaume (qui interdit à plusieurs milliers de chauffeurs depuis le 1er janvier d’exercer sans licence VTC), Chauffeur Privé a vécu en cette fin d’année un changement d’une tout autre nature. L’entreprise française créée en 2012 sur le modèle d’Uber vient effectivement d’être rachetée par Daimler. Le groupe propriétaire de Mercedes et Smart contrôle actuellement plus de 50 % des parts de la jeune entreprise et prévoit d’acquérir le reste de son capital en 2019.

Une acquisition qui rappelle celle de Marcel par RCI Bank and Services, la branche bancaire de Renault, en août dernier. Derrière ces investissements, c’est l’évolution de l’activité des constructeurs automobiles qui se profile. L’évolution vers les nouvelles formes de mobilité (auto-partage, covoiturage, mobilité électrique, voiture autonome, etc.) engage effectivement les industriels du secteur à accélérer leur mue vers la prestation de service. Une stratégie bien résumée par l’acronyme CASE (Connected, Autonomous, Shared & Services et Electric, soit « Connecté, Autonome, Partagée & Services et Électrique »), qui qualifie la nouvelle politique de développement du groupe Daimler.

Mots clefs associés à cet article : VTC, Daimler

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER