DS dévoile sa DS 9 en avant-première

Publié le par

La marque du groupe PSA n’a pas attendu le Salon de Genève pour teaser sa nouvelle berline. Portant le numéro 9, ce véhicule premium né sous le signe de l’hybride rechargeable saura-t-il booster les ventes du constructeur tricolore ?

La berline possède les gènes du savoir-faire à la française tout en bénéficiant des dernières technologies de pointe. (© DS Presse)
La berline possède les gènes du savoir-faire à la française tout en bénéficiant des dernières technologies de pointe. (© DS Presse)

Une année, une nouveauté. Telle est la stratégie produit adoptée jusqu’en 2023 par l’historique marque préférée des présidents français. Après le DS 3 et le SUV DS 7 Crossback en 2018 et 2019, 2020 n’échappe donc pas à la règle avec l’arrivée d’une nouvelle berline introduite par DS à quelques jours du 90e Salon de Genève. Révélée lundi 24 février à 17 h 00, au terme d’une campagne de communication à suspense, la DS 9 se veut l’incarnation de la voiture haute couture. Mais ce modèle luxueux parviendra-t-il à soutenir les volumes d’immatriculations – qui ont progressé de 11,8 % en 2019 – de l’ancienne branche haut de gamme de Citroën ?

Entre hommage raffiné et modernité

Berline tricorps, la DS 9 reprend les codes emblématiques de la griffe automobile, à commencer par une calandre « DS Wings » amorçant son envol sur une grille à effet diamanté tridimensionnel. Comme un clin d’œil à la DS de 1955, la DS 9 arbore également des cornets aux extrémités du pavillon, revisités pour faire office de feux de position latéraux. Une première. Autre originalité : le fait que le sabre guilloché « Clous de Paris », signature intérieure des DS, soit cette fois transféré à l’extérieur, sur le capot.

Autant d’éléments graphiques comme un rappel ému aux détails stylistiques de ses devancières, que la DS 9 surpasse toutefois en termes de stature et d’équipements. Longue de 4,93 m avec un empattement inégalé de 2,90 m pour plus de confort à l’arrière, la berline possède les gènes du savoir-faire à la française tout en bénéficiant des dernières technologies de pointe. En témoigne la fonction Park Pilot, qui sert à détecter un emplacement de parking en passant devant. De quoi combler les nostalgiques des courbes néo-rétro de la déesse tout en satisfaisant les amateurs de connectivité poussée.

E-Tense : de l’hybridation jusqu’à 360 chevaux

Néanmoins, une carrosserie bien pensée n’est rien sans une motorisation qui va bien. Et, là encore, DS n’a pas lésiné sur la puissance puisque sa DS 9 sera pourvue, en premier lieu, du moteur hybride rechargeable E-Tense. Déjà installé sur d’autres modèles de la gamme, celui-ci se compose d’un bloc turbo essence PureTech couplé à une batterie électrique de 11,9 kWh, le tout cumulant 225 chevaux. Selon le dernier cycle WLTP, l’E-Tense serait même capable de parcourir entre 40 et 50 kilomètres en mode zéro émission.

JPEG - 3.9 Mo

Dans un second temps, la DS 9 se verra attribuer deux autres motorisations E-Tense : l’une de 250 chevaux et deux roues motrices, l’autre de 360 chevaux avec une transmission à quatre roues motrices intelligente. À noter que tous les modèles de la gamme seront proposés avec une boîte de vitesses automatique à huit rapports pour une conduite dynamique.

Fierté et renouveau ?

« Depuis le lancement de DS en 2015, un objectif anime nos équipes : proposer une grande berline française. Notre ambition d’incarner le savoir-faire du luxe français dans l’automobile passe par l’arrivée d’une nouvelle référence sur ce segment des berlines statutaires. Et cette volonté de porter la culture française dans l’automobile se traduit aujourd’hui par la DS 9 » a déclaré, emphatique, le directeur du style de DS Automobiles, Thierry Metroz, à l’issue de la révélation de la DS 9.

Reposant sur une nouvelle déclinaison de la plate-forme EMP2, cette berline « frenchy » a beau vouloir symboliser la France, où elle a été imaginée, elle sera cependant produite en Chine. Sa commercialisation mondiale, elle, débutera au second semestre 2020.

Mots clefs associés à cet article : DS, Berline, Berline tri-corps, Véhicule hybride rechargeable

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter