DS Automobiles gagne du terrain sur le « premium B to B »

Publié le par

Le jeune label premium de PSA a le vent en poupe. Dans le giron de Citroën jusqu’en 2015, la marque vole aujourd’hui de ses propres ailes, et sa stratégie produit semble lui réussir.

Les commandes du DS 7 Crossback E-Tense s'ouvriront au printemps 2019.
Les commandes du DS 7 Crossback E-Tense s'ouvriront au printemps 2019.

« L’année 2018 marque la naissance de la marque avec l’envol des immatriculations » s’exclame Sébastien Vandelle, directeur du développement de DS France. En effet, dans l’Hexagone, le constructeur affiche un résultat en hausse de 12,6 % (24 004 mises à la route) et une part de marché de 8,8 %, en progression de 1,4 point sur un marché premium qui chute dans son ensemble. Et la tendance est similaire dans les flottes. « En compilant les canaux sociétés et LLD, la part de marché de DS sur le premium B to B est de 6,5 % en 2018, contre 3,6 % en 2017 », précise le responsable.

Globalement, les immatriculations de la marque dans les flottes sont en hausse de 63 %. Cette réussite, DS la doit notamment à l’arrivée du DS 7 Crossback, qui représente 62 % des ventes VP de la marque en entreprises. « La version hybride, dont les commandes seront ouvertes en avril, devrait encore jouer un effet accélérateur, souligne Sébastien Vandelle. Avec l’arrivée en plus du DS 3 Crossback au printemps, nous avons un fort potentiel sur le marché B to B pour 2019, année de l’accélération et de l’électrification pour DS Automobiles. »

Mots clefs associés à cet article : DS

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER