Crise de croissance pour le Nissan e-NV200

Publié le par

L’utilitaire électrique japonais s’offre une nouvelle version recarrossée permettant d’augmenter de 90 % son volume de chargement.

Le petit Nissan e-NV200 devient grand. © Nissan
Le petit Nissan e-NV200 devient grand. © Nissan

Le Nissan e-NV200 est l’un des véhicules utilitaires électriques les plus appréciés. Depuis son lancement en 2014, 42 000 unités ont été écoulées. L’an passé, en Europe, ce modèle a séduit 10 000 professionnels malgré un point faible : sa capacité de chargement, relativement limitée.

Positionné dans la gamme des VUL Nissan légèrement au-dessus de la fourgonnette NV250 et en-dessous du fourgon compact NV300, l’e-NV 200, long de 4,56 mètres n’offre que 4,2 m3 de volume utile.

Afin de satisfaire ses clients ayant besoin d’un véhicule propre et maniable pour accéder aux centres-villes, offrant un volume de chargement conséquent, Nissan s’est rapproché du carrossier slovaque Volta pour proposer une version "maxi" de son modèle. Baptisé e-NV200 XL, l’utilitaire japonais offre désormais 8 m3 de volume de chargement grâce à un pavillon fortement rehaussé. Soit une augmentation de 90 % de sa capacité d’emport.

Sous le capot du véhicule officie toujours le même moteur électrique délivrant 109 chevaux, associé à une batterie de 40 kWh, permettant une autonomie comprise entre
200 et 300 kilomètres avec une seule charge.

Pour l’heure Nissan ne communique pas les tarifs de cette nouvelle déclinaison. Elle sera disponible à la commande prochainement. À noter que Chronopost a eu la primeur du modèle, avec la réception d’une grande partie des 400 e-NV200 XL commandés pour son compte par Fraikin.

Mots clefs associés à cet article : Nissan, Véhicule utilitaire léger (VUL), Véhicule électrique

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER