Covid -19 : plusieurs villes de France adoptent le stationnement gratuit

Publié le par

Pour faciliter le travail des soignants tout en incitant les habitants à moins se déplacer, de nombreuses communes françaises ont pris la décision de ne plus faire payer les places de stationnement.

Si la désactivation des parcmètres est une bonne initiative, elle ne doit cependant pas empêcher les conducteurs à faire preuve de civisme. © Georgia de Lotz/Unsplash
Si la désactivation des parcmètres est une bonne initiative, elle ne doit cependant pas empêcher les conducteurs à faire preuve de civisme. © Georgia de Lotz/Unsplash

Les horodateurs aussi se retrouvent au chômage technique. Avec l’annonce d’un confinement généralisée de la population en vue de lutter contre la propagation du Covid-19, certaines villes en France ont mis en place une mesure radicale. Celle de rendre les places de stationnement gratuites.

Paris, Avignon, Caen, Angers…

Parmi les agglomérations qui ont opté pour ce dispositif inédit, on compte tout d’abord la capitale. La ville lumière est l’une des premières à avoir rendu accessibles les places de parking dès le lundi 16 mars, et jusqu’à nouvel ordre, « afin de permettre à l’ensemble des personnels mobilisés dans la gestion de la crise de pouvoir se garer à proximité de leur lieu de travail et de faciliter les visites à domicile. » Mais aussi pour inciter les gens à rester chez eux et à ne pas déplacer leur véhicule.

Une démarche qu’ont suivie Valence et Chambéry en fin de journée lundi et auxquelles ont également adhéré Tours, Strasbourg et Villeurbanne dès le mardi. Tout comme la ville d’Angers, par le biais d’un arrêté confirmant que « le stationnement sur le domaine public sera gratuit dans l’ensemble des zones vertes et oranges. » Soit tout l’hypercentre de cette commune du maine-et-Loire mais aussi sa périphérie. Néanmoins, si la désactivation des parcmètres pour le stationnement en surface est une bonne initiative, elle ne doit cependant pas empêcher les conducteurs à faire preuve de civisme, rappelle la ville d’Avignon. Ainsi «  tout stationnement gênant sera verbalisé », prévient la municipalité.

Zoom sur l’IDF

En Île-de-France, les communes de Ville-d’Avray, Boulogne-Billancourt, Chaville, Issy-les-Moulineaux, Marnes-la-Coquette, Meudon, Sèvres, Vanves, Rueil-Malmaison, Clichy, Courbevoie, Suresnes et Colombes ont également instauré le stationnement gratuit en surface pour leurs résidents. Mais à Nanterre et à Puteaux, la gratuité se limitera aux zones résidentielles.

La ville de Montrouge a, quant à elle, invité ses administrés à s’inscrire au préalable auprès du gestionnaire de parking Indigo afin que la durée des abonnements soit prolongée aussi longtemps que durera la crise du Covid-19.

Mots clefs associés à cet article : Parking, Régions, Stationnement , Mobilités, Coronavirus Covid-19

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter