Covid-19 : les transporteurs routiers mobilisés en appellent au soutien de l’Etat

Publié le par

La Fédération nationale des Transports Routiers (FNTR) a publié ce 17 mars un communiqué dans lequel les acteurs du secteur réaffirment leur engagement total pour assurer la continuité des approvisionnements alimentaires, matériels et sanitaires des Français. Ils demandent également l’aide des pouvoirs publics afin de faciliter leur travail.

Les transporteurs routiers et leurs salariés veulent pouvoir faire leur métier sans mettre leur santé en danger. © FNTR
Les transporteurs routiers et leurs salariés veulent pouvoir faire leur métier sans mettre leur santé en danger. © FNTR

Lundi soir, le président de la République a enjoint la majorité des Français à rester chez eux afin d’endiguer au maximum la propagation du Covid-19, qui a déjà fait plus de 7000 morts dans le monde et environ 150 à l’échelle nationale. Si le pays se retrouve donc partiellement à l’arrêt, il y a encore quelques domaines d’activité indispensables qui sont autorisées à circuler. C’est le cas notamment des transporteurs routiers de denrées alimentaires ou de matériels sanitaires. Des salariés en première ligne qui s’inquiètent de pouvoir mener au mieux « cette responsabilité majeure ».

Rassurer les transporteurs routiers et leurs salariés

Par la voix des trois principales organisations professionnelles que sont la FNTR, l’OTRE (Organisation des transporteurs routiers européens) et l’Union TLF, les acteurs du transport et de la logistique ont en effet certifié qu’ils assureraient la livraison des articles indispensables à la gestion de la crise sanitaire actuelle. « Les marchandises et les produits essentiels à la vie de tous vont continuer d’être préparés en usines et acheminés par des camions partout sur le territoire », ont-ils fait savoir par le biais d’un communiqué.

Une mission d’intérêt public qui doit cependant être menée avec le concours de l’Etat. « Nos salariés, mobilisés au quotidien, doivent être accompagnés pour exercer leurs métiers en toute sécurité malgré leurs propres inquiétudes et assurer ainsi la mise à disposition des biens vitaux des Français », indiquent en effet la FNTR, l’OTRE et l’Union TLF. Ils appellent donc « les pouvoirs publics à mettre en place toutes les mesures possibles d’accompagnement pour faciliter le travail des transporteurs, notamment des conducteurs et des logisticiens, pour pouvoir assurer la continuité du fret de marchandises en France. » Parmi ces dispositifs concrets recommandés figurent :

  • L’adaptation des règles de restriction de circulation des véhicules et d’amplitude de temps de travail
  • La garantie de lieux de repos et de restauration professionnels pour les conducteurs
  • Le bon fonctionnement des plateformes logistiques en facilitant par exemple le recrutement d’intérimaires, afin de pallier l’absentéisme dû aux mesures de confinement.
  • L’accès favorisé au gel hydroalcoolique ainsi qu’aux gants pour les entreprises de transport. Même si ce sont, bien entendu, les personnels soignants qui en bénéficient en priorité.

Autant de moyens à mettre en œuvre qui rassureraient les professionnels du secteur routier dont le maintien de l’activité s’avère primordial.

Pour plus d’informations sur les mesures à adopter pendant l’épidémie de Covid-19, consultez le site officiel du gouvernement.

Mots clefs associés à cet article : Transport routier, Livraisons, Coronavirus Covid-19

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter