Covid-19 : le CNPA commande un million de masques pour la filière automobile

Publié le par

Le CNPA a annoncé, ce vendredi 10 avril, avoir commandé un million de masques auprès du groupe Chantelle Lingerie. Ces protections destinées à l’usage professionnel et non sanitaire visent à garantir la sécurité des 500 000 actifs de la branche automobile actuellement en poste sur le terrain.

La commande de masques permettra de couvrir les besoins en équipements des 500 000 actifs et 142 000 entreprises de la branche. (© Leo2014/Pixabay)
La commande de masques permettra de couvrir les besoins en équipements des 500 000 actifs et 142 000 entreprises de la branche. (© Leo2014/Pixabay)

Le Conseil national des professions de l’automobile n’en finit pas d’œuvrer pour garantir le maintien économique et humain du secteur. Alors que l’activité de la filière subit de plein fouet un ralentissement induit par la crise du Covid-19, les employés qui travaillent encore courageusement à faire tourner l’activité, voire à produire des respirateurs pour aider les soignants, se trouvent eux-mêmes en danger par manque d’équipements. Afin de pallier ce manque d’approvisionnement en masques, le CNPA s’est tourné vers un fabricant de textile français, le groupe CL (Chantelle Lingerie). Une solution opérationnelle en forme d’action solidaire qui aboutira à la livraison d’un million de masques afin de préserver la santé des salariés présents dans les centres et les usines.

Comme le souligne le CNPA, « il s’agit d’un enjeu majeur, mais également complexe à mettre en œuvre ». Il faut dire que le milieu automobile est constitué d’un fort volume d’entreprises, essentiellement des TPE-PME, réparties sur l’ensemble du territoire. Dans ces conditions, difficile d’organiser la distribution des masques. Le CNPA s’est donc chargé de mutualiser les commandes « afin de faciliter notamment l’accès à ces équipements aux TPE et PME », assure l’organisme dans un communiqué. « La commande de masques permettra de couvrir les besoins en équipements des 500 000 actifs et 142 000 entreprises de la branche, à raison de deux masques par salarié », ajoute le CNPA.

Des livraisons début mai

Le groupe Chantelle Lingerie existe, lui, depuis 1976 et rassemble huit marques dont Passionata et Chantal Thomass. Chantelle Lingerie fait partie des 76 entreprises de la filière textile qui se sont engagées à produire des masques alternatifs à usage professionnel non sanitaire. Le Comité Stratégique de la filière Mode et Luxe (CSF), nommé par le ministère de l’Économie, préfigure une entraide industrielle nécessaire. Quant aux masques produits, ils sont lavables, réutilisables, testés et approuvés par la DGA (Direction générale de l’armement, ministère des Armées), notamment pour les usages de catégorie 1, à destination des professionnels en contact régulier avec le public.

La livraison de masques débutera la première semaine de mai, par 150 000 masques, et se poursuivra pendant sept semaines, à raison de 150 000 masques par semaine, et de 100 000 masques la septième semaine. « Parallèlement à cette action de solidarité active, nous mettons au point, dans un cadre paritaire, avec le groupe IRP-Auto, un protocole de recommandations à l’attention des entreprises et de leurs salariés » a également annoncé Xavier Horent, délégué général du CNPA. Le but : « Concilier l’impératif de sécurité sanitaire avec celui de la reprise opérationnelle des activités économiques. » Histoire de ne pas perdre de vue les priorités de redressement financier.

Mots clefs associés à cet article : CNPA, Marché France, Coronavirus Covid-19

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER