Covid-19 : la Diac prolonge les contrats de location de 90 jours

Publié le par

La filiale LLD du groupe Renault a décidé de prolonger les contrats de location de ses clients dont l’échéance serait atteinte au cours de la période de confinement. Un « sursis » de trois mois leur est accordé.

Les contrats arrivant à échance ces jours-ci sont automatiquement prolongés. (© Renault)
Les contrats arrivant à échance ces jours-ci sont automatiquement prolongés. (© Renault)

En pleine pandémie de coronavirus et alors que le Gouvernement vient d’annoncer la prolongation de la période de confinement jusqu’au 15 avril prochain, les loueurs prennent leurs dispositions vis-à-vis de leurs clients. Du côté de la Diac, il a été décidé d’allonger la période de location et la durée de validité des services associés de chaque contrat arrivant à échéance depuis le 16 mars dernier. Les dossiers concernés ont été prolongés de 90 jours.

Dans un courrier adressé à l’ensemble des clients, Sophie Moulin, directrice clients France de cette filiale du groupe Renault, annonce que l’entreprise « met en place une mesure exceptionnelle visant à prolonger la durée des contrats de location de 90 jours, ainsi que les services associés. Les loyers resteront inchangés sur cette durée complémentaire, et la nouvelle offre d’achat finale du véhicule sera en conséquence diminuée. Le nouveau plan de financement sera disponible dans quelques jours, sur simple demande via l’espace client » de chaque titulaire.

Si toutefois certains clients ne souhaitent pas une prolongation de leur contrat et préfèrent racheter leur véhicule auprès du constructeur, la Diac les invite à contacter le service client par mail exclusivement afin de lever leur option d’achat finale.

Mots clefs associés à cet article : Diac Location, Gouvernement, Groupe Renault, Coronavirus Covid-19

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter