Covid-19 : Toyota stoppe la production à Valenciennes

Publié le par

Toyota vient d’annoncer l’arrêt des chaînes de production à Onnaing-Valenciennes le mercredi 18 mars 2020, et dans un second temps, de toutes les activités des usines du groupe en Europe.

La crise sanitaire du coronavirus perturbe aussi la montée en puissance du site d'Onnaing-Valenciennes qui doit produire un deuxième modèle, un B-SUV sur base Yaris. (© Toyota)
La crise sanitaire du coronavirus perturbe aussi la montée en puissance du site d'Onnaing-Valenciennes qui doit produire un deuxième modèle, un B-SUV sur base Yaris. (© Toyota)

Toyota va suspendre la production dans l’usine de Valenciennes à partir du 18 mars 2020 et pour une durée indéterminée, en ligne avec les décisions prises par le gouvernement français. L’usine de Valenciennes est une pièce essentielle dans le réseau industriel européen du groupe japonais, dans la mesure où elle produit la Yaris, best-seller de la marque en Europe (211 714 unités vendues en 2019). Le site emploie environ 4 500 salariés, intérimaires inclus, et se trouvait en cycle de montée en puissance puisqu’il s’est vu attribuer l’assemblage d’un deuxième modèle, le B-SUV sur base Yaris dont la révélation, prévue à Genève, a été décalée, déjà pour cause de crise sanitaire du coronavirus, bien entendu. Le site venait de passer en trois rotations et devait atteindre une capacité de production annuelle de 300 000 véhicules. Simultanément, Toyota annonce la fermeture pour deux semaines de l’usine d’Ovar, au Portugal, où de faibles volumes de Land Cruiser sont assemblés pour l’exportation.

L’Europe à l’arrêt

Dans un premier temps, Toyota ne comptait pas cesser toutes ses activités en Europe, mais dès le 18 mars 2020, le groupe a été contraint à fixer des dates de suspension de production pour tous ses sites :
- Toyota Motor Manufacturing France (TMMF) à Onnaing - production déjà suspendue
- Toyota Motor Manufacturing UK (TMUK) à Burnaston et Deeside - le 18 mars
- Toyota Motor Manufacturing Poland (TMMP) à Walbrzych et Jelcz-Laskowice - le 18 mars
- Toyota Peugeot Citroën Automobiles (TPCA) à Kolin, République tchèque - le 19 mars
- Toyota Motor Manufacturing Turkey (TMMT) à Sakarya - le 21 mars.

En revanche, une partie des équipes de Valenciennes va rester active (services administratifs, team dédié à l’implémentation du nouveau modèle).
Par ailleurs, quand des décisions gouvernementales ont été prises, Toyota préconise l’arrêt de l’activité des réseaux de distribution. "Afin d’assurer une continuité de service tous les concessionnaires restent néanmoins joignables, par voie électronique et téléphone", précise un porte-parole du Toyota. Et au siège européen du groupe, à Bruxelles, en Belgique, le télétravail est massivement d’usage.

Les chaînes de montage de Toyota Onnaing-Valencienes, qui produise la Yaris, best-seller de la marque en Europe, seront à l’arrêt dès le mercredi 18 mars 2020.

Mots clefs associés à cet article : Toyota, Marché Europe, Économie, Règlements, Coronavirus Covid-19

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter