Covid-19 : Le marché flottes plombé en mars

Publié le par

Sans grande surprise, les mises à la route de véhicules d’entreprise ont été particulièrement peu nombreuses en mars. Ou plutôt au cours de la première quinzaine du mois.

La crise liée au Coronavirus Covid-19 n'a pas épargné le marché flottes. (© L'Automobile & L'Entreprise)
La crise liée au Coronavirus Covid-19 n'a pas épargné le marché flottes. (© L'Automobile & L'Entreprise)

Le marché automobile français est en recul historique de 72,2% au mois de mars. Assez logiquement, le marché flottes décline lui aussi. En raison de la pandémie de Covid-19, et du confinement de la population imposé par le volume de véhicules ayant rejoint les parcs d’entreprise régresse de 63,49 % par rapport à l’année dernière.

En détails, seuls 30 709 véhicules (VP + VU) ont été immatriculés, selon les données du Baromètre mensuel Arval Mobility Observatory. Les segments « VP et VUL sont logés à la même enseigne, avec des immatriculations en chute libre de 63,81 % côté VP (17 956 unités) et 63,04 % pour les VUL (12 753 unités) », indique l’organisme.

Au global, sur le premier trimestre de l’année 2020, le marché entreprise recule de 23,6 % à 166 727 véhicules mis à la route. Sur la même période, le marché automobile français connaît un repli de 32,87 % (453 121 unités).

Mots clefs associés à cet article : Marché Flottes, Arval Mobility Observatory, Coronavirus Covid-19

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER