Covid-19 : Europcar progresse dans sa recherche de liquidités

Publié le par

Spécialiste de la location de véhicules, le groupe Europcar est en très grande difficultés depuis le début de l’épidémie de Covid-19. L’enseigne continue à chercher des liquidités dans tous les pays où sont implantées ses filiales pour faire face.

Petit à petit, Europcar Mobility Group complète sa trésorerie. © Europcar
Petit à petit, Europcar Mobility Group complète sa trésorerie. © Europcar

Europcar Mobility Group poursuit ses efforts pour ne pas sombrer. Présent dans plus de 140 pays autour du monde, le groupe connaît actuellement de grosses difficultés économiques en raison de la fermeture prolongée de l’ensemble de ses agences.

Disposant d’une flotte de plus de 330 000 véhicules et employant plus de 12 000 salariés, le loueur vient d’obtenir, via ses filiales locales Europcar et Goldcar, de nouvelles lignes de financement d’une maturité de trois ans, garanties par l’État espagnol à 70 %, pour un montant de 31,25 millions d’euros. Une somme qui vient s’ajouter à celle déjà accordée par les autorités espagnoles (36 millions d’euros) lors de premières négociations début avril.

« Ces lignes consolident les liquidités du Groupe, pour lui permettre de répondre à sesbesoins de financements de véhicules et à ses besoins corporate liés aux impacts de la pandémie de Covid-19 », indique l’entreprise dans un communiqué.

Et en France ?

« Le Groupe poursuit sa négociation, dans le cadre des processus supervisés par le ministère de l’Économie et des Finances, avec certaines de ses banques prêteuses pour obtenir des financements complémentaires garantis par l’État français via la BPI. Europcar Mobility Group poursuit également ses efforts via ses filiales étrangères dans les pays où des mesures de soutien similaires ont été déployées » est-il encore précisé.

Mots clefs associés à cet article : Europcar, État, Ministère, Coronavirus Covid-19

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter