Constel professionnalise sa gestion de parc pour en faire un levier d’économies

Publié le par

Il y a trois ans, l’entreprise spécialisée dans l’installation et la maintenance des réseaux de télécommunications investissait dans une flotte de 260 véhicules pour ses collaborateurs qui utilisaient jusque-là leur voiture personnelle. Aujourd’hui, Constel continue de professionnaliser sa gestion de parc.

Constel emploie 350 collaborateurs et possède un parc de 260 véhicules.
Constel emploie 350 collaborateurs et possède un parc de 260 véhicules.

Les techniciens de maintenance employés par Constel maillent le territoire national et interviennent en voiture sur un large rayon autour leur domicile. Sans bureau de rattachement, ils utilisaient jusqu’en 2016 lors des interventions leurs propres véhicules, pour un remboursement des trajets en frais kilométriques. Soit 5,5 millions de kilomètres et 2,2 millions d’euros par an. « Il pouvait arriver que les remboursements kilométriques excèdent le montant du salaire mensuel d’un technicien ! Bref, c’est un des premiers postes financiers à l’échelle de l’entreprise, avec peu de prise et de marge de manœuvre », raconte Serge Couly, directeur associé de l’entreprise.

Il y a trois ans, Constel fait donc le choix d’investir dans une flotte d’entreprise de 260 véhicules, d’abord équipés d’un outil de géolocalisation. Très vite, la société décide d’aller plus loin dans l’optimisation de sa gestion de flotte en optant pour la télématique avec Kuantic. Relevé kilométrique, calibrage des contrats de location longue durée (LDD), remontée diagnostic pour l’entretien... sont autant de données qui servent à Constel. « Un véhicule de fonction n’est qu’un moyen pour faire des tournées. On ne peut pas s’attendre à ce que le conducteur y tienne comme à son propre véhicule. Et tout le monde n’est pas soigneux ou attentif aux voyants du tableau de bord ! Avec Kuantic, on peut superviser l’ensemble à distance, et on n’aura plus, par exemple, une voiture qui roule sans plaquettes jusqu’à casser le disque ! La maintenance préventive est une source d’économies conséquente », explique Serge Couly.

Après cette première expérience réussie, l’entreprise a décidé de professionnaliser davantage sa gestion de parc, en optant pour la solution logicielle Phoenix interfacée avec Kuantic. Fini les fichiers Excel, les tableaux de bord et les alertes consolident la rationalisation du poste. « De surcroît, au-delà du gestionnaire de parc central, ce sont aussi les responsables attitrés, superviseurs régionaux et responsables métiers, qui peuvent à leur niveau accéder à des relevés utiles au pilotage de leur activité », conclut le directeur associé de l’entreprise.

Mots clefs associés à cet article : Phoenix Developpement, Flotte, Logiciel, Télématique embarquée, Kuantic

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter