Confinement 3 : les activités qui tournent pour les flottes et la mobilité

Publié le par ,

Depuis vendredi 19 mars au soir, 16 départements français sont entrés dans une nouvelle phase de confinement. Comme précédemment, le Gouvernement a demandé la fermeture des commerces « non essentiels ». L’Automobile & L’Entreprise fait le point sur les services qui restent ouverts pour les flottes et la mobilité durant cette période.

©Auto-Infos
©Auto-Infos

Pour ce troisième confinement, l’État a de nouveau adapté son dispositif à la situation sanitaire mais aussi et surtout économique qui touche le pays. Ce sont ainsi que seize départements qui sont soumis une nouvelle fois à un confinement total d’au moins quatre semaines. Sont concernés : les départements d’Île-de-France, ceux de la Région Hauts-de-France ainsi que les Alpes-Maritimes, la Seine-Maritime et l’Eure. Parmi les mesures phares de ce confinement n°3, la fermeture des commerces dits « non essentiels » est toujours d’actualité. Mais devant la difficulté économique des différents secteurs d’activité et la grogne montante des commerçants, ils sont finalement nombreux à bénéficier de dérogations.

Les concessions automobiles sauvées par le gong

Alors que leur sort était largement attendu vendredi soir, d’après un communiqué de Bercy tombé à 22 heures le 19 mars, les concessions automobiles font finalement partie des établissements qui peuvent rester ouverts pendant le confinement au même titre que les librairies, disquaires, salons de coiffure, magasins de bricolage, magasins de plantes et de fleurs, chocolatiers, cordonniers et visites de biens immobiliers. Cette ouverture des points de vente automobiles se fera uniquement sur rendez-vous. En cas de contrôle, le professionnel devra prouver que la prise de rendez-vous a précédé l’arrivée et l’accueil du client. Une ouverture possible que les distributeurs doivent au CNPA (Conseil national des professions de l’automobile) qui a réussi à convaincre le gouvernement de ne pas laisser la distribution automobile s’enfoncer encore un peu plus dans la crise. Mais il est toutefois peu probable que cette ouverture sur rendez-vous amortisse un peu ce troisième confinement. Le printemps 2021 risque d’être très compliqué pour les ventes automobiles. Le marché en recul sur les deux premiers mois de l’année devrait alors subir encore une forte baisse sur l’ensemble du premier trimestre, et même du semestre.

Entretien, réparation, location... : rien ne change

Comme pour les confinements précédents, les activités d’entretien et de réparation, de contrôle technique mais aussi de location restent ouvertes. Vos prestataires assurant les services sur site continuent également de fonctionner normalement toujours dans le plus grand respect des gestes barrières et des règles sanitaires.

Ce troisième confinement touche environ 90 000 commerces (incluant les quelque 25 000 commerces déjà fermés dans les centres commerciaux sur l’ensemble du territoire national).

Mots clefs associés à cet article : Entretien, Flotte, Concessionnaire, Réparation mécanique-carrosserie, station-service

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter