Comment Ford aide les conducteurs à traverser les ZFE

Publié le par

Le constructeur américain vient de mettre au point une technologie permettant de réduire les émissions polluantes à l’approche d’une zone à faibles émissions. Un dispositif déployé progressivement sur ses véhicules.

 © Ford
© Ford

Les zones à faibles émissions (ZFE) ont été créées afin de préserver la qualité de l’air à l’intérieur d’un périmètre défini... ce qui se caractérise par une interdiction de circulation des véhicules jugés les plus polluants. En France, ce dispositif – reposant sur la vignette Crit’Air – se déploie à grande échelle (métropole du Grand Paris, Grand Lyon, Grenoble-Alpes Métropole, ...) depuis quelques mois et devrait concerner encore plus de territoires dans un avenir très proche.

Si, pour l’heure, les véhicules thermiques sont encore tolérés dans ces territoires (selon leur année d’immatriculation et leur norme de dépollution), cette situation est susceptible d’évoluer en fonction de l’impact obtenu sur la qualité de l’air et des futurs standards en la matière ainsi que de la volonté politique des décideurs (ministère de la Transition écologique ou territoires).

Anticipant un durcissement des conditions d’accès à ces zones, le constructeur américain Ford commence à déployer une technologie permettant à ses conducteurs de rouler sans émissions (ou presque) à l’approche des territoires concernés et lors de leur traversée. « La géoactivation ou “geofencing” en anglais, est une technologie de localisation qui permet aux véhicules hybrides rechargeables de basculer automatiquement en mode 100 % électrique à l’intérieur d’une zone définie, comme une ZFE », est-il précisé. « Par exemple, en utilisant les données de localisation en temps réel, le Transit Custom Plug-In Hybrid (PHEV) peut passer automatiquement en mode électrique dès qu’il entre dans des embouteillages ou une ZFE, ce qui contribuera à maintenir un air plus pur en ville », abonde le constructeur.

Lors de la bascule sur le moteur électrique, le conducteur est prévenu via un petit écran de contrôle numérique placé à gauche du tableau de bord. Il peut en outre savoir s’il approche d’une ZFE ou en sort. Il est également possible de paramétrer le fonctionnement du boîtier afin de remonter certaines informations comme les heures, dates d’entrée et sortie des zones, les positions GPS des points d’entrée ou de sortie, les données d’utilisation de la batterie du véhicule ou encore celles relatives à la consommation de carburant.

« Les conductreurs ou gestionnaires de parc sont également en mesure de définir leurs propres ZFE locales afin de mettre en place le même protocole sur des zones géographiques personnalisées pour un ou plusieurs Custom PHEV », indique Ford qui précise que ce service est déployé dans tous les Transit Custom ou Tourneo Custom hybrides rechargeables depuis 2020. Des véhicules qui peuvent être équipés, ultérieurement et gratuitement en concession, de cette technologie de géoactivation.

Mots clefs associés à cet article : Ford, Géolocalisation, Véhicule hybride rechargeable, Zones à Faibles Emissions (ZFE), Télématique

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter