Ces start-ups qui boostent la mobilité de demain

Publié le par

La septième promotion du Moove Lab est en marche. Les dix start-ups retenues, par le jury de l’incubateur parmi plus de 110 candidatures, se sont réunies hier 24 juin, afin de pitcher leurs projets. Solutions de recharge, micromobilités urbaines, offres de néoassurance, solution de stationnement vélo… elles préfigurent la mobilité de demain.

©MoveLab
©MoveLab

Depuis son lancement par le CNPA et Via ID en 2017, le Move Lab a accompagné pas moins d’une cinquantaine de jeunes pousses. Cet écosystème de collaboration est un véritable booster de talents au service de la mobilité de demain. Les dix pépites sélectionnées pour cette septième cession partagent et développent des projets innovants autour de la transition énergétique qui pourraient bien demain amener des solutions pertinentes aux entreprises soucieuses de leur empreinte écologique comme du bien-être de leur collaborateurs.

Les start-ups de cette nouvelle promotion

Sur la présentation des dix projets, L’Automobile & L’Entreprise en a retenu cinq qui pourraient dans un avenir proche intéresser les responsables de parc, public ou privé. Certains, comme Transition-one ou Batteries for people avait d’ailleurs candidater et remporter un prix lors des Trophées de L’Automobile & L’Entreprise 2020.

Batteries for people (fondé par Guillaume Hebert) développe une expertise sur l’évolution et le suivi de la performance des batteries des véhicules électriques. Avec La Belle Batterie, la jeune pousse développe le premier service de certification de l’état des batteries. En parallèle, elle a mis au point Antilope, un planificateur de trajet pour VE afin de contrôler la consommation d’un véhicule, en prenant en compte un maximum de paramètres (masse du véhicule, conditions météo, dénivelé sur le trajet, style de conduite...). L’application, qui doit être officiellement lancée dans les prochains jours, s’est aussi enrichie de nouveaux services comme la planification de la recharge. Une offre à destination des professionnels et donc des flottes est en cours de réflexion et devrait être disponible à l’automne.

Duckt (fondé par Marc-Antoine Reol) est une solution d’infrastructure universelle de la micromobilité que ce soit des vélos électriques ou des trottinettes destinés à la mobilité partagée. Elle permet de stationner, sécuriser et charger le matériel. La start-up, qui cible davantage les collectivités, développe déjà son modèle à New-York où des parkings ont été équipés des stations. Un projet de coopération à grande échelle avec la Ville de Paris est également en cours. Ce type d’infrastructure pourrait enfin trouver sa place en entreprise au service de la mobilité des collaborateurs.

La ruche à vélos (fondée par Guillaume Chaumet) développe un parking à vélo vertical entièrement automatisé et 100 % sécurisé pour accompagner les collectivités locale dans le développement de la petite reine. La solution s’accompagne d’une application pour localiser les parkings et réserver sa place à l’avance. Un premier parking a été vendu à la ville d’Angers (49) et sera installé fin août. Un autre marché a été remporté à Rouen pour un développement courant 2022.

Transition-one (fondé par Aymeric Libeau) ambitionne de convertir des véhicules thermiques en voitures électriques. Avec le rétrofit, l’objectif est de lutter contre le réchauffement climatique tout en amenant une réponse au durcissement des réglementation dans les centres urbains et à la multiplication des Zones à Faibles Émissions (ZFE-m). La start-up développe en ce moment son réseau de partenaires sur le territoire national pour les conversions.

Vivocaz (fondé par Jean-Charles Roy) est un dossier digital qui simplifie la vie du conducteur en regroupant l’historique et l’ensemble des informations concernant son véhicule. Cette carte d’identité en ligne se connecte à un écosystème (assurance, réparation, loueurs...).

BMW Group comme parrain

Le CNPA et Via ID ont annoncé l’arrivée de BMW Group France en tant que parrain de ce septième batch. Notons enfin que la programme bénéficie du soutient de plusieurs partenaires : Bridgestone, Club Identicar, Cetri, Cofidis, Fidal, LS Group, Opco Mobilités et NextMove.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Vélo, Mobilité durable, Via-ID

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter