Ce que l’on sait de la nouvelle Opel Corsa

Publié le par

Mois après mois, Opel révèle quelques détails caractérisant la sixième génération de sa citadine Corsa. L’ouverture des commandes est prévue cet été, soit peu de temps avant sa présentation mondiale.

Ce que l'on sait de la nouvelle Opel Corsa

La nouvelle Opel Corsa est (presque) prête. Alors que quelques exemplaires – encore camouflés – circulent déjà sur les routes afin d’assurer d’ultimes mises au point, Opel n’a pas encore révélé le design définitif de l’auto. Cela n’empêche toutefois pas la marque à l’éclair de livrer de nouvelles informations sur sa citadine star. Pour rappel, la Corsa s’est écoulée à plus de 13,6 millions d’exemplaires depuis sa première apparition en 1982.

Désormais intégré au groupe PSA (Peugeot, Citroën, DS), le constructeur allemand indique que le poids de la sixième génération de Corsa passe sous la barre des 1 000 kg. Soit un allègement de 10 % par rapport à l’actuelle génération, sortie en 2014. « À vide, la plus légère des Corsa 5 portes pèsera 980 kg. Comparée au modèle précédent, cette version se déleste ainsi de 108 kg » indique le constructeur, tout en précisant que le nouveau modèle conserve des cotes proches de l’actuel (4,06 m).

Électrique et allégée

Ce gain de poids s’explique notamment par le fait que la nouvelle Corsa repose désormais sur la plate-forme CMP du groupe PSA, dédiée aux citadines et aux compactes. Plus légère, cette structure est capable d’accueillir des motorisations moins lourdes qu’auparavant. Dans le cas des motorisations thermiques, il s’agit « de blocs ultralégers, en aluminium », précise PSA. Des motorisations électrifiées sont également prévues puisque, comme sa cousine la Peugeot 208, l’Opel Corsa sixième du nom sera disponible en une version 100 % électrique.

En outre, le véhicule va être assemblé avec de nouvelles combinaisons de matériaux. Nue, la caisse parvient à s’alléger ainsi de 40 kg. À cela s’ajoutent les efforts effectués sur divers éléments de carrosserie et de garnissage comme le capot, désormais en aluminium, l’emploi d’un nouvel isolant plus léger ou la refonte des armatures des sièges.

Côté technologies, l’Opel Corsa de sixième génération devrait proposer une large palettes d’aides à la conduite et une instrumentation 100 % numérique.
Le constructeur a également déjà annoncé l’arrivée de l’éclairage matriciel adaptatif IntelliLux LED. Un équipement habituellement réservé aux véhicules des segments supérieurs.

L’Opel Corsa en flottes :

La carrière de l’Opel Corsa est loin d’être confidentielle. En 2018, elle s’est classée à la 7e place du top 10 des citadines les plus diffusées en France avec 27 072 exemplaires immatriculés. En flottes, selon nos données [voir L’Automobile & L’Entreprise n° 243] la petite Opel occupe la 9e position du top 10 avec 2 216 immatriculations, juste derrière une certaine… Volkswagen Polo.

Mots clefs associés à cet article : Opel, Citadine

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER