Carte grise : Gérard Collomb veut une simplification des procédures

Publié le par

Les démarches pour obtenir une carte grise sont dématérialisées depuis novembre 2017 et connaissent de nombreux bugs. Face à ce constat, le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, promet une simplification des procédures.

Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb.
Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb.

Depuis la fin de l’année 2017, les démarches pour obtenir une carte grise sont dématérialisées. Elles se font désormais via le site internet de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS). Malheureusement, les bugs et ralentissements sont nombreux. C’est dans ce contexte que le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a été auditionné par la Commission d’évaluation des politiques publiques de l’Assemblée nationale le mardi 5 juin 2018.

« Nous allons travailler […] à une simplification de ce qui est demandé à l’usager […], de manière à rendre plus lisible, plus efficace, plus simple l’ensemble de ce qui est demandé », a expliqué le ministre devant la commission. Selon Gérard Collomb, 3,5 millions de cartes grises ont été délivrées depuis la dématérialisation des démarches. « Plus de 80 % des demandes sont traitées de manière automatisée pour les opérations les plus fréquentes », a précisé le ministre. Le nombre de demandes en attente, lui, atteint 200 000 titres. « Une partie de ces demandes sont des dossiers incomplets en attente de pièces que les usagers doivent fournir », a tenté d’expliquer Gérard Collomb.

Mots clefs associés à cet article : Carte grise

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER