Carrefour va équiper tous ses hypermarchés de bornes de recharge pour VE

Publié le par

Dans le cadre du plan « Objectif 100 000 bornes » du Ministère de la Transition écologique, Carrefour annonce qu’il s’associe avec Meridiam pour équiper l’ensemble de ses hypermarchés d’infrastructures de recharge pour véhicules électriques. Près de 2000 points de charge seront déployés d’ici 2023.

Les parkings des hypermarchés vont s'ouvrir à l'électromobilité. (image d'illustration © Carrefour)
Les parkings des hypermarchés vont s'ouvrir à l'électromobilité. (image d'illustration © Carrefour)

Après Auchan ou E.Leclerc, Carrefour décide aussi de proposer à ses clients un service de recharge pour véhicules électriques dans ses points de vente.

Alors que 70 bornes de recharge sont déjà installées dans certains magasins, Carrefour veut accélérer son programme de déploiement : « 2 000 bornes seront installées progressivement d’ici 2023 sur l’ensemble du parc des hypermarchés français du groupe et seront alimentées à 100% en énergie verte.

En moyenne, chaque hypermarché sera doté de 10 places de parking équipées du système de recharge ». En outre, le groupe étudie une seconde vague de déploiement d’infrastructures de recharge pour équiper, à terme, les Carrefour Market et les magasins franchisés.

Plusieurs niveaux de prestations et de tarifications

Carrefour va proposer une offre complète pour l’électromobilité, avec des puissances de charge allant de 22 kW à 350 kW, afin de répondre aux différents besoins des utilisateurs. Trois options ont été retenues :

-  un service de recharge dite de « confort », à 22 kW, gratuit la première heure pour les clients porteurs de la carte fidélité ou de la carte PASS Carrefour. En 1 heure, les clients avec un véhicule citadin peuvent ainsi recharger gratuitement environ 50% de la batterie.

-  un service de charge rapide à ultra rapide allant de 50 kW à 350 kW. Ces bornes permettent de réaliser un « plein électrique » entre 15 et 45 min en fonction des véhicules.

-  un service gratuit dédié à la recharge pour les nouvelles mobilités douces comme les vélos et trottinettes électriques.

« Ce déploiement ambitieux est un engagement supplémentaire de Carrefour dans la transition énergétique. Grâce à notre maillage territorial, le service de recharge Carrefour sera l’un des plus importants de l’hexagone, mais également l’un des plus qualitatifs, avec 56% de superchargeurs », pointe Jérôme Nanty, directeur exécutif Ressources Humaines et Patrimoine France du groupe.

Une démarche menée avec Meridiam et Allego

Pour ce programme, Carrefour a choisi de s’associer à Meridiam, investisseur de long-terme spécialisé dans les infrastructures essentielles qui portera intégralement le financement du service de recharge. Meridiam a déjà investi en France plus de 12 milliards d’euros en 10 ans à travers des projets de mobilité propre ou de transition écologique. Meridiam confiera la mise en œuvre de ce nouveau projet à sa société Allego, spécialiste européen du déploiement de hubs de recharge, qui opère à ce jour plus de 25000 points de charge.

Rappelons que Carrefour s’est engagé à réduire de 40% ses émissions de CO2 d’ici 2025 et de 70% d’ici 2050, via des efforts tout au long de la chaîne de valeur, du transport logistique (flotte roulant au biométhane) et à la consommation énergétique des magasins.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Énergies renouvelables, Bornes de recharge

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter