Carburants : les régions Grand Est et Paca incitent les automobilistes à passer au bioéthanol

Publié le par

En réponse à la hausse des prix des carburants, les régions Grand Est et Paca proposent à leurs automobilistes de se détourner du gazole et du sans-plomb au profit des biocarburants, actuellement moins chers à la pompe. Pour y parvenir, les deux collectivités promettent une prime à la conversion de 1 000 euros.

Carburants : les régions Grand Est et Paca incitent les automobilistes à passer au bioéthanol

La proposition est surprenante. La région Grand Est et la région Provence-Alpes-Côte d’Azur viennent d’annoncer le lancement d’un plan à 2,5 millions d’euros destiné à aider les automobilistes à passer au bioéthanol (E85), dont le litre est actuellement vendu autour de 70 centimes d’euro en stations-service.

Comme le rapporte l’AFP, ces primes -d’un montant de 250 euros- couvrent 50% du coût de conversion d’un véhicule au bioéthanol et sont assorties de conditions strictes d’éligibilité. Pour les deux territoires, ce coup de pouce est réservé "aux salariés qui font usage de leur véhicule personnel pour se rendre sur leur lieu de travail".

Dans le Grand Est, les automobilistes doivent au moins parcourir 30 kilomètres aller-retour pour y prétendre. Cette distance minimale est portée à 60 kilomètres aller-retour en Paca où le versement est également conditionné "au soutien de l’emploi local". En clair, l’exécutif régional attend des automobilistes que la modification technique de leur véhicule soit réalisée par un garagiste ou un spécialiste installé dans l’un des départements composant cette région.

Environ 10 000 ménages, dans chacun des deux territoires, devraient bénéficier de cette prime.

Mots clefs associés à cet article : Essence, Diesel, Biocarburant, Prime à la conversion

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER