Calendrier Pirelli, rêvons un peu…

Publié le par

Les collectionneurs sont sur les dents ! La trente-septième édition du fameux calendrier Pirelli vient de sortir. Pour illustrer l’objet cette année, le photographe américain Terry Richardson est allé photographier les plus belles “ filles de la planète ” au Brésil. Résultat, trente images oscillant entre fantasmes et provocation à la gloire de la féminité. Mais laissons l’artiste nous expliquer son travail : « Ma technique est l’absence de technique.

JPEG - 26.7 ko
L’objectif est mon œil, mon charisme, mon habilité à capturer les mouvements de vérité, quels qu’ils soient : angles d’images, utilisation des couleurs, lumière, décors. » Tiré, comme d’habitude, en série limitée, l’objet est fort convoité. Les plus anciens, ceux sortis durant les années 1960/70, sont les plus recherchés des collectionneurs. Par le passé, des photographes aussi illustres que Sarah Moon, Richard Avedon ou Herb Rits se sont prêtés au jeu du calendrier Pirelli. Un calendrier qui est devenu au fil du temps une sorte d’institution.

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter