Ça gaze pour le GPL !

Publié le par

Le GPL retrouve le chemin des pompes ! L’embellie observée l’an dernier se confirme en 2010 avec 36 112 véhicules neufs immatriculés à la fin du mois de mai. Alors qu’il végétait il y a peu à 0,1 % de part de marché, le GPL a représenté 3,7 % des ventes de voitures neuves sur cette période. Un niveau encore jamais atteint par ce carburant en France, même dans ses meilleures années. Le pic d’immatriculations avait été atteint en 1998 avec 26 100 unités, contre 2 500 en 2008 !

Le retour des constructeurs

Le retour de constructeurs majeurs, à l’image de Renault, Dacia, Chevrolet et Opel, associé à un prix à la pompe toujours aussi attractif (0,72 euro le litre en moyenne), a ravivé l’intérêt des consommateurs pour ce carburant. L’acheteur d’un véhicule GPL neuf émettant moins de 135 g/km de CO2 bénéficie par ailleurs d’un bonus écologique de 2 000 euros. Une ristourne non négligeable qui contribue probablement à faire pencher la balance. Une Dacia Sandero GPL est ainsi facturée moins de 7 000 euros toutes primes déduites pour un acheteur particulier. Les professionnels bénéficient pour leur part d’une exonération de TVS et d’une récupération de la TVA sur le carburant.

JPEG - 42.6 ko
Pour Joël Pedessac, directeur général du Comité français du butane et du propane, « les conditions sont réunies pour que nous puissions envisager des résultats 2010 tout à fait exceptionnels. Plus de 60 000 véhicules GPL sont raisonnablement envisageables selon les tendances de ces cinq premiers mois. Et ce sont tous les acteurs du GPL qui sont bénéficiaires d’une telle progression du marché. Les automobilistes réalisent des économies sur le poste carburant et lors de l’achat du véhicule. Les constructeurs automobiles développent leurs ventes tout en atteignant les objectifs de réduction des émissions de CO2 et préservent des emplois locaux ».
Cette embellie reste malgré tout modeste à l’échelle européenne. L’Allemagne dispose actuellement d’un parc d’environ 370 000 véhicules GPL, l’Italie annonce 1,3 million d’unités et la Pologne plus de 2 millions. La route est encore longue pour atteindre un tel niveau dans l’Hexagone.

Mots clefs associés à cet article : GPL

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter