CES 2020 : WeProov perfectionne sa solution d’inspection digitale grâce à l’IA

Publié le par

Présente au CES de Las Vegas, la start-up française WeProov a dévoilé à cette occasion sa dernière innovation technologique. Son outil d’inspection automobile digitale intègre désormais de l’intelligence artificielle pour chiffrer les coûts d’une réparation avant restitution.

L'outil amélioré par l'IA sera capable de détecter une quinzaine de types de dommage sur la carrosserie. (© capture écran WeProov)
L'outil amélioré par l'IA sera capable de détecter une quinzaine de types de dommage sur la carrosserie. (© capture écran WeProov)

En l’espace d’à peine cinq ans, WeProov est devenu l’allié incontournable des professionnels du secteur de l’automobile et de l’assurance grâce à son application de détection des sinistres sur véhicule. Pour preuve : celle-ci est utilisée chaque jour par plus de 45 000 personnes et près de 300 entreprises. Un succès qui a permis à la start-up de tripler son volume d’activité en 2019.

Fortes de ces résultats plus qu’encourageants, les équipes de WeProov ne se sont pas reposées sur leurs lauriers, bien au contraire. Décidées à asseoir l’influence du groupe en 2020, elles ont agrémenté leur solution de diagnostic automobile d’une intelligence artificielle (IA). Fruit de deux années et demie de recherche et développement, cette nouvelle version plus performante de l’outil WeProov sera mise sur le marché dès le second semestre 2020.

Évaluer les dépenses d’entretien

Capable de détecter, mais aussi de définir automatiquement et en temps réel plus d’une quinzaine de types de dommage sur la carrosserie (rayure, enfoncement, désalignement, pièce manquante, etc.), la solution affiche un taux de précision évalué à 80 %. L’objectif étant d’atteindre 95 % d’ici à six mois.

JPEG - 151.5 ko

« Toutes les analyses et data issues de son IA seront supervisées et validées par une équipe dédiée chez WeProov », indique également la start-up pour anticiper les éventuelles complications liées à l’exploitation de cette technologie sophistiquée. Qui, à moyen terme, devrait aussi pouvoir chiffrer les coûts des dégâts observés.

Un challenge qui réjouit Alexandre Meyer, cofondateur et CEO de WeProov, pour qui « faire partie des premiers opérateurs à pouvoir proposer des solutions avancées basées sur l’intelligence artificielle […] est très gratifiant et stimulant ».

Mots clefs associés à cet article : Entretien, Carrosserie, Application, Réparation mécanique-carrosserie, WeProov, Intelligence artificielle

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER