Bonus écologique : le plan du Gouvernement jusqu’en 2022

Publié le par

Comme nous vous l’annoncions dernièrement, le Gouvernement a décidé de prolonger les bonus actuellement en vigueur pour les particuliers comme pour les entreprises jusqu’au 1er juillet prochain. Un décret paru ce mardi 8 décembre au Journal Officiel officialise la mesure mais prévoit également l’abaissement des aides d’ici à 2022.

image d'illustration ©A&E 2020
image d'illustration ©A&E 2020

Selon le décret n° 2020-1526 du 7 décembre 2020 relatif aux aides à l’acquisition ou à la location des véhicules peu polluants, les montants du bonus écologique resteront ceux actuellement en vigueur jusqu’au 1er juillet 2021. En clair, les particuliers comme les entreprises faisant l’acquisition d’un véhicule neuf, conforme aux critères d’éligibilité, vont pouvoir bénéficier du bonus écologique (et de la prime à la conversion le cas échéant) tel qu’appliqué aujourd’hui pendant six mois supplémentaires. À titre d’exemple, les professionnels peuvent prétendre jusqu’à 5 000 euros de bonus lors de l’achat d’un véhicule émettant moins de 21 grammes CO2/km et dont le prix est inférieur à 45 000 euros. Le montant de l’aide est de 2 000 euros pour les hybrides rechargeables.

Grille du bonus écologique applicable aux personnes morales (jusqu’au 30/06/2021)
Émissions de CO2Prix du véhiculeMontant du bonus
< 20 g/km> 45 000 €5 000 €
de 45 000 € à 60 000 €3 000 €
> 60 000 €0 € ou 3 000 € si VUL électrique ou VP hydrogène
de 21 à 50 g/km (PHEV)< 50 000 €2 000 €

Moins 1 000 euros à chaque échéance

Passer cette nouvelle échéance, les montants du bonus écologique pour un véhicule neuf diminueront de 1 000 euros au 1er juillet 2021 puis à nouveau du même montant au 1er juillet 2022. L’aide à l’acquisition d’un véhicule émettant moins de 21 grammes CO2/km et dont le prix est inférieur à 45 000 euros par une entreprise s’élèvera donc à 4 000 euros à partir de juillet 2021 et 3 000 euros dès juillet 2022. Celle pour les hybrides rechargeables sera complètement supprimée lors de cette deuxième échéance.

Des changements sont enfin attendus pour la prime à la conversion : à partir du 1er juillet 2021, les véhicules Crit’Air 2 ne seront plus éligibles et le plafond d’émission de CO2 est abaissé à 132 g/km. Ce dernier critère sera arrêté à 127 grammes en 2022.

Mots clefs associés à cet article : Bonus-malus

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER