Bonus-malus, TVS : les chiffres officiels de 2020

Publié le par

La trêve des confiseurs voit comme chaque année son lot de lois, décrets et arrêtés publiés au Journal officiel, venant ainsi confirmer et valider les différentes mesures, notamment fiscales, discutées au dernier trimestre de l’année. L’Automobile & L’Entreprise fait le point sur les chiffres officiels du bonus-malus écologique et de la TVS applicables en 2020.

Bonus-malus, TVS : les chiffres officiels de 2020

Le bonus écologique divisé par deux pour les entreprises

Comme nous vous l’annoncions mi-décembre, le Gouvernement a finalement décidé de diviser par deux le bonus écologique alloué aux entreprises pour l’achat d’un véhicule émettant moins de 20 g/km de CO2, et ce dès cette année. Concrètement depuis le 1er janvier, pour les entreprises et les collectivités, le bonus écologique est ramené à 3 000 euros. Malgré les inquiétudes et les arguments en faveur des flottes d’entreprise, il passera à 2 000 euros en 2021 puis à 1 000 euros en 2022. Pour l’État, cette décision se justifie par la baisse attendue des prix des véhicules électriques, mais aussi « en raison des avantages fiscaux dont disposent les entreprises », notamment l’exonération de TVS.

Pour les particuliers, le bonus est réduit à 3 000 euros pour les véhicules dont le prix est compris entre 45 000 et 60 000 euros. En dessous de cette fourchette, il est maintenu à 6 000 euros.

Enfin, aucun bonus n’est attribué aux véhicules dont le prix est supérieur à 60 000 euros, quelle que soit la typologie de l’acheteur. Seule exception : les véhicules utilitaires légers et les véhicules fonctionnant à l’hydrogène, pour lesquels une enveloppe de 3 000 euros est préservée.

Prix du véhicule (incluant le cas échéant le coût d’acquisition ou de location de la batterie)Personnes moralesPersonnes physiques
inférieur à 45 000 euros (TTC)3 000 euros6 000 euros
entre 45 000 et 60 000 euros (TTC)3 000 euros3 000 euros
supérieur à 60 000 euros (TTC)0 euro/3 000 euros pour les VUL et véhicules fonctionnant à l’hydrogène0 euro/3 000 euros pour les VUL et véhicules fonctionnant à l’hydrogène

Une double grille de malus déplafonné

Aussi, concernant le malus écologique, le Gouvernement aura fini par obtenir gain de cause ! La loi de finances pour 2020 instaure bien les deux grilles proposées et le déplafonnement du malus. Cette année, ce sont donc deux barèmes qui vont s’appliquer à deux mois d’intervalle : le premier entré en vigueur le 1er janvier est basé sur le cycle NEDC corrélé et abaisse le seuil de déclenchement du malus à 110 g/km de CO2 ; le second, tenant compte du cycle WLTP, devrait a priori être effectif à partir du 1er mars. Et si les grilles devaient plafonner jusqu’à présent à 12 500 euros, ce maximum atteint désormais 20 000 euros pour les véhicules les plus émetteurs.

PDF - 217.8 ko

Un nouveau barème de TVS pour l’entrée en vigueur des mesures WLTP

La loi de finances pour 2020 prévoit enfin un ajustement de la taxe sur les véhicules de société (TVS) pour « les véhicules relevant du nouveau dispositif d’immatriculation », autrement dit les modèles qui seront immatriculés sous le cycle WLTP. Un barème qui devrait être appliqué à partir du 1er mars prochain et qui se révèle finalement égal à celui en vigueur, voire légèrement plus strict. Car, si les tranches d’émissions ont été revues, elles n’absorberont pas totalement les augmentations de CO2, dont la hausse moyenne est estimée à 24,5 %. Quant aux montants, ils restent là aussi inchangés.

TVS WLTP
Émissions de dioxyde de carbone (en grammes par kilomètre)Tarif unitaire (en euro par gramme de dioxyde de carbone)
Inférieur ou égal à 200
Supérieur à 20 et inférieur ou égal à 501
Supérieur à 50 et inférieur ou égal à 1202
Supérieur à 120 et inférieur ou égal à 1504,50
Supérieur à 150 et inférieur ou égal à 1706,50
Supérieur à 170 et inférieur ou égal à 19013
Supérieur à 190 et inférieur ou égal à 23019,50
Supérieur à 230 et inférieur ou égal à 27023,50
Supérieur à 27029
TVS applicable aux véhicules immatriculés avant le 1er mars 2020
Émissions de dioxyde de carbone (en grammes par kilomètreTarif unitaire (en euro par gramme de dioxyde de carbone)
Inférieur ou égal à 200
Supérieur à 20 et inférieur ou égal à 601
Supérieur à 60 et inférieur ou égal à 1002
Supérieur à 100 et inférieur ou égal à 1204,50
Supérieur à 120 et inférieur ou égal à 1406,50
Supérieur à 140 et inférieur ou égal à 16013
Supérieur à 160 et inférieur ou égal à 20019,50
Supérieur à 200 et inférieur ou égal à 25023,50
Supérieur à 25029

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Bonus-malus, PLF

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER