Bientôt de nouveaux radars pour un contrôle automatique des ZFE

Publié le par

Les grandes métropoles françaises accélèrent en matière de contrôle de la pollution automobile. Après la mise en place des Zones à Faibles Emissions (ZFE), il s’agit d’en faire respecter l’application. Pour ce faire, des radars devraient entrer en action prochainement.

© Joséphine Brueder / Ville de Paris
© Joséphine Brueder / Ville de Paris

Et c’est à Paris que les premiers appareils seront installés. Sans en préciser le calendrier, ce dispositif a été confirmé par David Belliard, nouvel adjoint (EELV) aux transports d’Anne Hidalgo, lors d’un entretien avec nos confrères de France 3 Paris - Île-de-France.

« Dans les prochains mois, dans les prochaines semaines, nous aurons l’occasion de faire des annonces sur ce sujet », a complété l’élu, estimant qu’« il est important d’instaurer un contrôle automatique pour rendre la mesure plus efficace ». Et les supports de le vidéoverbalisation par LAPI (Lecture automatique de plaques d’immatriculation) seraient tout trouvés : la ville envisagerait d’utiliser les anciens portiques écotaxe du périphérique.

Aussi, le dispositif sera complété par « la mise en place de nouvelles personnes en charge du contrôle et du respect de ces vignettes Crit’Air  », a précisé David Belliard.

Calendrier de mise en place de la ZFE

Pour mémoire, la Ville de Paris a institué sa ZFE en 2017, qui est désormais intégrée à la ZFE métropolitaine depuis le 1er juillet 2019. Cela consiste à restreindre progressivement la circulation des véhicules les plus polluants selon leur vignette Crit’Air (ou certificat qualité de l’air). Rappelons qu’une infraction à la réglementation de la ZFE francilienne se paye 68 €.

Mots clefs associés à cet article : Pollution, Zones à Faibles Emissions (ZFE)

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter