Bee.Cycle poursuit sa croissance face à l’engouement pour le vélo électrique de fonction

Publié le par

Poussé par la crise sanitaire, le vélo électrique de fonction à la côte et de nombreuses start-up se lancent dans la course pour obtenir les faveurs des entreprises, à l’instar de Bee.Cycle.

©Bee.Cycle
©Bee.Cycle

Selon une étude Xerfi, le marché du vélo électrique devrait croître de 9 % par an en valeur d’ici 2023 en France, pour atteindre 3,4 milliards d’euros, avec une hausse record en 2020 (+15 %). L’engouement pour ce mode de déplacement est évident : au-delà de son avantageuse mobilité, il réduit les risques de contamination au virus (respect des distanciations physiques) des collaborateurs, tout en améliorant leur condition physique et en les aidant à évacuer le stress. En prime, le vélo électrique diminue aussi l’impact sur l’environnement lié aux déplacements professionnels quotidiens.

De nombreux employeurs s’intéressent donc à cette solution de mobilité urbaine pour la proposer à leurs équipes comme alternative aux transports en commun et à la voiture individuelle. Pour les aider à franchir ce cap, Bee.Cycle s’adapte et continue sa croissance.

Une LLD et plusieurs options au choix

La jeune pousse française accompagne les entreprises, les associations et les organisations publiques à proposer des vélos électriques en location longue durée sur 36 mois à leurs collaborateurs. Deux options sont proposées :

  • une gestion de parc avec livraison sur site (grâce aux accords passés avec les constructeurs ou distributeurs) ;
  • un retrait en magasin qui permet de voir et comparer les vélos avant de prendre sa décision.

Tout est pris en charge : la définition des besoins, la gestion des vélos de fonction et l’administratif. De l’entretien à l’assurance contre le vol en passant par l’explication des règles d’utilisation, tout a été prévu.

Pour faire face à la demande croissante, Bee.Cycle a dû embaucher deux nouveaux alternants et de nouveaux recrutements sont prévus en 2021.

Mots clefs associés à cet article : Vélo, Bee.Cycle

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter