Béatrice Foucher (DS Automobiles) : « La cible BtoB est importante pour le succès de DS 9 »

Publié le par

À l’occasion des premiers essais de la grande berline DS 9, Béatrice Foucher, directrice générale de DS Automobiles, a accordé un entretien à L’Automobile & L’Entreprise. L’occasion d’évoquer ce nouveau modèle mais aussi de revenir sur la manière dont le constructeur premium français traverse la crise sanitaire.

L’Automobile & L’Entreprise : La grande berline DS 9 arrive progressivement en concessions : à qui s’adresse prioritairement ce nouveau véhicule ?

Béatrice Foucher : La cible BtoB est très importante qualitativement et quantitativement pour DS Automobiles et DS 9. Ce type de véhicule, de par sa taille, se vend préférentiellement à des acteurs du BtoB. Notre cible privilégiée, ce sont les comités de direction des grandes entreprises mais aussi les particuliers qui achètent le véhicule au nom de leur société. Les trois cibles sont travaillées en parallèle et c’est important pour la crédibilité de la voiture. On est notamment en cours de référencement dans des grandes flottes. Il faut absolument essayer cette voiture. C’est aussi sympa de la conduire que d’être conduit à son bord.

A&E : Malgré son statut de grande routière et de nouveau haut de gamme français, DS 9 se voit privée de motorisations Diesel. Pourquoi ?

BF : Il y a deux raisons principales qui nous ont conduit à ne pas proposer de Diesel sur ce véhicule. D’une part, l’appétence globale des clients augmente pour les véhicules électrifiés et d’autre part, la réglementation a un impact important sur l’intérêt des acheteurs. Concernant les flottes, la valeur résiduelle des véhicules projetée par les leasers donne l’avantage à l’hybride. Et cela colle avec la nécessaire transition énergétique des entreprises.

A&E : Le calendrier de DS 9 a été plusieurs fois bousculé et le véhicule sort avec plusieurs mois de retard par rapport à ce qui avait été annoncé. Où en êtes-vous aujourd’hui et est-ce que la pénurie de semi-conducteurs dans l’industrie automobile ne vas pas encore compliquer les choses pour ce modèle ?

BF : Les voitures sont en train d’être fabriquées ou sont en cours d’acheminement dans le réseau. On n’a jamais été aussi près de les voir sur les routes. La pénurie de semi-conducteurs est une réalité qui ne nous a pas touché sur DS 9. Il y a aussi actuellement un embouteillage sur la logistique qui ne s’explique pas.

«  »

Mots clefs associés à cet article : DS Automobiles, Berline, PSA, Stellantis

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter