Batteries en stock pour taxis tokyoïtes

Publié le par

Un taxi électrique dans les rues de Tokyo… Ses batteries sont presque vides… Passage éclair à la station, échange rapide des batteries (quick drop)… Le taxi repart, rechargé à bloc, après un arrêt de moins de cinq minutes. La capitale japonaise teste de tels taxis du futur. Il est donc possible d’effectuer une course 100 % électrique à bord de l’un d’eux.

JPEG - 95 ko
Cette initiative est lancée par la plus grande société de taxis japonaise, Nihon Kotsu, en partenariat avec le spécialiste de l’électricité Better Place. Elle permet d’essayer pour la première fois cette solution. Ces stations disposent d’un emplacement de stockage pour les batteries pleines. L’opération, entièrement robotisée, s’effectue sans avoir à descendre du véhicule et demande moins de temps qu’un plein de carburant. Pour l’instant, seuls trois taxis circulent dans les rues tokyoïtes. Mais le parc roulant atteint près de 60 000 taxis dans les rues de la capitale. En Israël cette fois, une infrastructure de charge complète sera mise en place dès la fin 2010. Le Danemark suivra peu de temps après.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER