BMW : marque d’hybridation massive

Publié le par

Le constructeur allemand BMW vient d’annoncer qu’à partir du printemps 2020 une large partie de sa gamme céderait aux appels de la conversion énergétique. La Série 3, ainsi que les SUV X3 et X4 passeront notamment sous pavillon micro-hybridation.

Le printemps symbolisant le renouveau, BMW prévoit également d’enrichir certaines moutures automobiles d’agréments moteurs ou esthétiques. (© BMW)
Le printemps symbolisant le renouveau, BMW prévoit également d’enrichir certaines moutures automobiles d’agréments moteurs ou esthétiques. (© BMW)

Ce printemps sera synonyme d’intenses changements pour la marque munichoise. BMW se prépare en effet à « l’optimisation des performances d’émission des modèles actuels ». En d’autres termes, le constructeur automobile va suivre la tendance du moment, à savoir adopter une motorisation hydride sur certaines moutures de son catalogue.

Comme l’a dévoilé BMW, 2020 sera l’année où sa gamme de modèles à propulsion hybride 100 % électrique et rechargeable bénéficiera d’une expansion inédite. Par conséquent, les X1 et X2 (dans leur définition xDrive25e) hériteront de la chaîne de traction PHEV qui équipe déjà la BMW Série 2 Active Tourer. De même, les véhicules à essence de la marque promettent d’être considérablement améliorés en termes d’émissions de CO2 grâce à la généralisation de l’hybridation « douce ». Déjà effective sur la BMW Série 5, cette technologie – avec générateur de démarrage de 48 volts et introduite pour la première fois à l’automne 2019 – sera déployée sur les BMW Série 3, X3 et X4 courant mars/avril.

Une quarantaine de modèles à la norme Euro 6d

Poursuivant ses efforts pour réduire au minimum son empreinte carbone, le constructeur bavarois a également anticipé les futures exigences environnementales de la Commission européenne (imposant une moyenne de 95 g/km de CO2). À partir du printemps 2020, 33 autres versions de la gamme BMW répondront donc aux normes Euro 6d, portant à 40 le nombre de modèles de la marque dans les clous prévus par les nouvelles (et plus strictes) réglementations d’émissions.

Parmi les véhicules qui seront considérés comme conformes, citons donc les Série 1 et 2, les variantes hybrides de la berline Série 3, ainsi que les BMW X1, X2, X3, X4, X5 et X6. Une flopée de voitures « green-washées » qui permettra peut-être au constructeur d’atteindre ses objectifs de ventes propres. Ceux-ci visent le million de véhicules électrifiés sur les routes d’ici à fin 2021. Ils estiment aussi que 25 % des immatriculations seront assurées par des véhicules à batterie à cette date et fixent la part de production de modèles électrifiés à 50 % en 2030.

Le plein de nouveautés

Le printemps symbolisant le renouveau, BMW prévoit également d’enrichir certaines moutures automobiles d’agréments moteurs ou esthétiques. Ainsi, la BMW Série 3 Berline et la BMW Série 3 Touring bénéficieront par exemple de moteurs supplémentaires. Une nouvelle BMW 120d viendra aussi s’ajouter à la gamme de modèles du segment compact haut de gamme. Dotée de la technologie BMW TwinPower Turbo, elle générera une puissance de 190 chevaux, tout en s’accordant à la norme Euro 6d.

Enfin, pour améliorer la diversité des options disponibles au sein de ses carnets de commande, BMW proposera des éléments de décoration intérieure premium comme du cuir perforé Vernasca couleur Cognac sur les X5, X6 et X7. De quoi offrir à ses clients un éventail élargi de personnalisations.

Mots clefs associés à cet article : BMW, Véhicule hybride, CO2, Véhicule hybride rechargeable, Environnement

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter