Automobilistes et deux-roues, une cohabitation difficile

Publié le par

Baptisée « Partage de la route », l’étude réalisée par Nextbase, leader européen du marché des dashcams, met en évidence la méfiance réciproque qui anime les usagers de deux-roues, motorisés ou non, et les automobilistes.

DR / Legipermis
DR / Legipermis

L’étude « Partage de la route » menée par Nextbase auprès d’un échantillon d’urbains évoluant dans des villes de plus de 50000 habitants vient confirmer ce que chacun soupçonne, à savoir la difficile cohabitation entre usagers de deux-roues (vélos, scooters ou motos) et conducteurs d’automobiles.

« 7 citadins sur 10 déclarent toujours utiliser l’automobile au moins une fois par mois pour leurs déplacements, tandis que le vélo fait son petit bonhomme de chemin, avec 15% d’utilisateurs réguliers. Des trajets en partie réalisés entre le domicile et le travail, le fameux « vélotaf » », pointe les auteurs de l’étude. Des pratiques qui impliquent de nouveaux usages, avec un lot de mauvaises habitudes et de licences par rapport au Code de la route, qui doit lui-même s’actualiser au gré de ces tendances.

Et selon l’étude Nextbase, les deux-roues ne font guère « confiance aux automobilistes, puisque 89% des cyclistes et 60% des motards déclarent se méfier de ceux-ci ».

De même, les conducteurs de voitures jugent « la conduite en ville des deux-roues roues risquée ». En outre, plus de 80% des Français (tout usagers confondus) déclarent que les motos ont des comportements dangereux (le débat sur la circulation interfile n’y est pas étranger), quand près de 9 répondants sur 10 estiment que les vélos ne respectent pas le Code de la route.

Ce constat est d’ailleurs validé par 69% des utilisateurs de vélos et 75% des motards qui avouent ne pas le respecter ! De plus, 64% de ces conducteurs de motos estiment, par exemple, qu’ils « doublent n’importe comment » et 62% qu’ils roulent trop vite en agglomération.

Voilà de quoi animer les repas de famille et entre amis, mais surtout, voilà matière à réflexion pour les mobility managers des entreprises, les compagnies d’assurances et les organismes impliquée dans la prévention routière sous toutes ses formes.

Mots clefs associés à cet article : Vélo, Sécurité routière, Trajets domicile-travail, Forfait mobilités durables, Risque routier professionnel (RRP), Scooter

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter